• dimanche 08 décembre 2019 21 h 50

  • Météo

    -4°C

  • Marées

Actualités

10 septembre 2014 15 h 48

91 jeunes d’ici sur le départ du Raid International Gaspésie

CARLETON-SUR-MER – Demain (jeudi) 13 h, à la pointe Tracadigash, c’est 91 jeunes de la Commission scolaire René-Lévesque qui seront sur la ligne de départ du Raid International Gaspésie au côté des concurrents aguerris venus de 11 pays à travers le monde.

« Certains de ces jeunes en provenance de Grande-Rivière à Matapédia feront jusqu’à quatre heures d’autobus pour participer au prologue. L’objectif d’inspirer de saines habitudes de vie est atteint », se réjouit Daniel Labillois du Comité organisateur.

Les jeunes courront le long de la plage du camping pour ensuite prendre les vélos dans la grande courbe de l’avenue du Phare jusqu’au sentier de l’éperlan à l’est de Carleton. Ils parcourront ensuite à pied le sentier de l’Éperlan et reviendront à vélo, vers 14 h 30, au Parc Germain-Deslauriers pour un total d’une vingtaine de kilomètres de parcours.

« C’est certain que les coureurs du grand Raid prendront rapidement de l’avance sur les jeunes, on a du gros calibre en course, mais c’est le plaisir de se voir tous sur la même ligne de départ qui est inspirant pour les jeunes », commente M. Labillois.

Évidemment, le parcours des raideurs adultes sera plus ardu ce premier jour du Raid. Après la course sur la plage et le vélo jusqu’au sentier, ils atteindront le sommet du Mont-St-Joseph où ils auront une section escalade à effectuer. Leur arrivée est prévue en fin de journée jeudi à partir de 16 h 30 au Parc Germain-Deslauriers.

Ça, c’est pour le prologue, la première journée, mais chaque jour aura ses points de rencontre entre le public et les participants du Raid. Les organisateurs ont su d’ailleurs identifier clairement les endroits ou l’observation des concurrents sera possible. Un document complet précisant ces endroits est d’ailleurs disponible sur le site du Raid International Gaspésie.

« C’est une première. On ne sait pas ce qui va se produire, mais on espère que les gens seront nombreux sur le parcours. On veut en faire un véritable “happening” », souhaite M. Labillois.

Pour Endurance Aventure, organisateur du Raid, l’accessibilité est d’ailleurs ce qui caractérise l’évènement de Carleton-sur-Mer. « Ce qui fait la grosse différence, c’est la population, c’est les gens, les Raid ont l’habitude de se faire dans des secteurs éloignés, inaccessibles, mais ce n’est pas le cas ici », signale Jean-Thomas Boily d’Endurance Aventure.

Autre élément qui saura certainement attirer les curieux, c’est le Raid Artistique, qui se déroulera surtout aux environs du Barachois de Carleton-sur-Mer en même temps que le Raid sportif qui se déroulera sur le territoire de Cascapédia à Nouvelle.

En effet, à partir de demain, douze créateurs de la Gaspésie, du Saguenay, de Moncton et de Québec s’affaireront à réaliser une œuvre éphémère mettant en valeur le territoire à partir de matériaux naturels, pour la plupart glanés sur place.

Après deux jours de repérage et de conception in situ, les participants à l’Aventure Vaste et Vague disposeront de trois jours et demi, soit du 11 au 14 septembre, pour la réalisation de leur projet. Leur départ coïncidera aussi avec le départ des équipes sportives.

Les deux manifestations artistiques et sportives se termineront aussi au même moment que le Raid intergénérationnel qui se déroulera pour sa part le dimanche matin au tour du Parc Germain-Deslauriers. Encore là, l’organisation espère attirer les foules pour encourager les raideurs en fin de course et les équipes intergénérationnelles qui s’initieront à l’aventure dans un mini Raid participatif. Il est d’ailleurs encore temps de s’inscrire entre amis ou en famille pour prendre part à l’expérience.