• dimanche 08 décembre 2019 22 h 00

  • Météo

    -4°C

  • Marées

Actualités

19 août 2013 11 h 40

Amir Khadir était de passage en Gaspésie

NEW CARLISLE - Le député de Québec solidaire (QS) Amir Khadir soutient que l'appui populaire envers sa formation politique est en progression dans les régions.

Même si les sept circonscriptions où le vote pour QS a le plus augmenté au cours des dernières élections se situaient dans la métropole, M. Khadir refuse l’étiquette de parti montréalais.

Il indique que le programme de sa formation politique est celui qui accorde le plus d’importance à la décentralisation du pouvoir dans les régions. « Avec l’élection au suffrage universel des préfets des MRC, avec un fonds national issu des ressources naturelles, le programme de Québec solidaire est celui qui va le plus loin jusqu’à présent dans l’histoire du Québec en terme de décentralisation du pouvoir vers les régions », affirme-t-il.

Même si l’appui pour la formation de gauche n’a pas dépassé 10 % dans les circonscriptions à l’extérieur de Montréal et de Québec, M. Khadir évalue que la croissance de son parti est homogène partout dans la province, précisant cependant que  le système électoral défavorise sa formation. « C’est très difficile de voter avec son cœur au Québec. Les gens votent surtout pour bloquer tel ou tel parti. Alors, ça devient encore plus difficile pour un nouveau parti d’émerger », poursuit le député.

Amir Khadir était de passage en Gaspésie dans le cadre de la marche du chirurgien autochtone, Stanley Vollant.

Étiquettes :