• samedi 07 décembre 2019 13 h 44

  • Météo

    -6°C

  • Marées

Actualités

7 juillet 2014 12 h 07

Arthur cause pour 1 M$ de dommages à Marsoui

Partager

MARSOUI – Le passage de la tempête Arthur aura laissé des cicatrices importantes dans la communauté de Marsoui, en Haute-Gaspésie, alors que les dommages dépasseront le million de dollars, selon les autorités municipales.

Lundi matin, la Sécurité civile indiquait que trois résidences demeuraient évacuées à la suite de la crue des eaux de la rivière Marsoui et du ruisseau à Moïse, à cause des fortes précipitations ayant touché la Gaspésie au passage d’Arthur.

« Ils ne pourront pas retourner chez eux tout de suite en raison de risque d’effondrement du sol », précise le maire de Marsoui, Dario Jean.

« On vérifie la sécurité géotechnique des sols pour s’assurer que les gens seront en sécurité », ajoute le directeur régional de la Sécurité civile, Jacques Bélanger.

Une partie du réseau d’aqueduc et d’égout a été arrachée par la crue des eaux et a laissé une cicatrice majeure en plein cœur de la municipalité. Les autorités municipales ont déjà eu des discussions avec la Sécurité civile et le gouvernement du Québec pour obtenir de l’aide financière.

« Ça va aller dans le million $, indique M. Jean. Il y a deux routes coupées au centre du village. C’est sur au moins 500 pieds. »

L’électricité est de retour lundi et la municipalité continue de fournir de l’eau et a installé des toilettes chimiques pour les résidents.

La section de la Haute-Gaspésie de la Croix-Rouge a été appelée à aider les sinistrés. Dimanche après-midi, 63 familles avaient demandé une aide d’urgence auprès de l’organisme. Dans la nuit de samedi à dimanche, pas moins de 20 résidences avaient été évacuées, dont une quinzaine étaient touchées par l’eau.

« Les personnes se sont entraidées avec la famille ou les amis. La plupart ont pu s’organiser », précisait le président de la section, Paul-Émile Bélanger.

Les autorités municipales doivent faire le point aujourd’hui pour la suite des choses.

Carleton-sur-Mer aussi touché

Carleton-sur-Mer a été aussi touché par les intempéries, surtout en raison des vents violents. Des arbres ont été déracinés, des toitures et des revêtements de maisons ont été abîmés. Des briques de l’église Saint-Joseph sont notamment tombées.

« À la marina, il y a eu des ponts qui ont été endommagés. L’école de voile, un peu à l’ouest du quai, a été durement affectée. Tout a été mis en place hier pour la mise en activité de l’école de voile ce matin », indique le maire, Denis Henry.
Un catamaran et des roulottes ont été renversés par la force des vents.

« On a rappelé tous les employés municipaux pour déblayer la voie publique et permettre aux véhicules d’urgence de circuler. L’ancien dépotoir de Saint-Omer a été ouvert pour permettre aux gens d’aller porter les débris de bois », souligne M. Henry.

L’aide de Québec est demandée : « On a fait une demande pour couvrir certains frais. Même pour nos citoyens qui ont un bris. Si jamais ils n’étaient pas couverts par leur compagnie d’assurance, ils pourraient obtenir de l’aide de Québec », indique le maire qui n’a pas d’évaluation sommaire des dommages causés en fin de semaine.

Ailleurs en Gaspésie

À Grande-Vallée, une partie des quais de la marina a subi des dommages, certains ayant été emportés par la force de la nature et des bateaux se sont échoués sur le rivage.
Le parc Forillon a également fermé ses portes aux visiteurs par mesure de sécurité, samedi.

La route 132 entre Sainte-Anne-des-Monts et L’Anse-Pleureuse a été fermée dans la nuit de samedi à dimanche en raison des événements survenus à Marsoui et par les vagues déferlantes sur la chaussée.

La route 198, également fermée samedi soir entre L’Anse-Pleureuse et Murdochville, demeure interdite à la circulation lundi. La chaussée a été endommagée. Transports Québec n’était pas en mesure de dire ce matin l’ampleur des travaux qui seraient effectués, mais il est assuré que le chantier prendra plusieurs heures sinon quelques jours.

Plus de 80 millimètres de pluie ont été enregistrés dans le secteur de Murdochville et des pointes de vents à près de 100 km/h à Carleton-sur-Mer, New Carlisle et Gaspé, selon les relevées d’Environnement Canada.

Il y a aussi eu de nombreuses pannes de courant. Quelques 23 000 abonnés d’Hydro-Québec ont été à un moment ou un autre touchés par ces pannes, particulièrement entre Escuminac et Grande-Rivière et au centre-ville de Gaspé. À 11 heures, lundi, 906 clients étaient sans électricité.

La MRC de Bonaventure comptait 27 interruptions de services touchant 564 clients et 13 autres dans la MRC d’Avignon, affectant 309 clients. Deux pannes étaient enregistrées en Haute-Gaspésie et 33 clients étaient privés d’énergie.

 

Étiquettes :