• samedi 07 décembre 2019 18 h 59

  • Météo

    -10°C

  • Marées

Actualités

2 octobre 2014 11 h 24

Assemblées publiques sur le projet de terminal pétrolier à Belledune

CARLETON-SUR-MER - L'organisme Tache d'huile organise une série de rencontres d'information sur le projet de Chaleur Terminals, situé à Belledune, qui assurerait le transit par train et par bateau de pétrole, notamment issu des sables bitumineux d'Alberta, vers les marchés internationaux.

Selon Tache d’huile, ce transit de millions de barils de pétrole comporte son lot de risques graves et de conséquences inévitables. « N’oublions pas Mégantic! Et que dire d’Exxon Valdez? Acceptons-nous de risquer la baie, les rivières, la sécurité des communautés? Tout ça pour permettre l’expansion de l’exploitation des sables bitumineux? Ce sont là des questions légitimes que nous devons nous poser pour ensuite agir en conséquence, car ni la compagnie ni les gouvernements ne se sont donnés la peine de nous considérer », affirme Pascal Bergeron, co-organisateur des assemblées publiques.

»Les communautés qui courrent les risques tout au long du trajet n’ont même pas été
convenablement informées, voire pas du tout, de l’arrivée de ce projet qui menace pourtant
de transformer leur milieu de vie de façon dramatique insiste Maude Prud’homme, porte-
parole de Tache d’huile. On voit une approche similaire à la multiplication des superpétroliers sur le fleuve Saint-Laurent : l’approche du fait accompli. Heureusement, la vigilance de certaines personnes nous permet ici de se saisir du dossier de Belledune Chaleur Terminals. Avant sa mise en oeuvre : profitons-en pour défendre nos droits et nos millieux de vie! « , complète-t-elle.

Une première vague d’assemblées publiques se tiendra dès ce soir, 2 octobre, à Bonaventure à compter de 19h00 à la Salle Bona Arsenault de l’Hotel de ville (127 ave. Louisbourg, 2e étage).

La semaine prochaine, une rencontre aura lieu à New Richmond le 7 octobre à 18 h 30 à L’Appétit Café (154 boulevard Perron ouest).

Une autre rencontre se déroulera à Carleton-sur-mer le 8 octobre, 19h00, au Foyer du Quai des arts (774 Boulevard Perron).

Le projet

Dans une première phase, huit réservoirs d’une capacité de 150 000 barils de pétrole seraient construits au port de Belledune. Le projet prévoit aussi la construction d’un pipeline de 3 km entre le terminal ferroviaire et le terminal 2 du port de Belledune. Chaleur Terminals projette aussi d’aménager 12 autres réservoirs dans une deuxième temps. Les navires qui transporteront le pétrole auront une capacité de chargement variant entre 250 000 et 600 000 barils.

Quelque 200 personnes seraient embauchées lors de la construction. La gestion du terminal entraînerait la création de 20 à 30 emplois permanents.

Étiquettes :