• jeudi 12 décembre 2019 14 h 56

  • Météo

    -12°C

  • Marées

Actualités

4 octobre 2012 16 h 11

Chasse en milieu résidentiel : les élus de New Richmond s’inquiètent

Après avoir reçu plusieurs plaintes de la part de citoyens, la Ville de New Richmond met en garde la population contre les pratiques de chasse en milieu résidentiel. 

Au cours des derniers jours, les élus de la municipalité ont reçu de nombreux commentaires et de nombreuses plaintes à propos de chasseurs pratiquant leur passion à proximité des résidences et des voies publiques,  notamment dans les secteurs du parc chaleur et de la réserve naturelle près du parc de la Pointe-Taylor.

Le conseil municipal, qui juge cette situation «très problématique», a conséquemment adopté une résolution afin de demander la collaboration de la Sûreté du Québec et des agents de la conservation de la faune afin d’intervenir lorsque nécessaire.

«Ça me désole de voir la chasse, un loisir que je respecte, se pratiquer à des endroits inappropriés», affirme la mairesse Nicole Appleby, par voie de communiqué. «Une balle perdue, c’est toujours possible et personne ne veut vivre ça!», poursuit-elle.  

Le directeur général de la Ville, Stéphane Cyr, refuse de blâmer les chasseurs, précisant qu’il s’agit parfois de «méconnaissance» des règles de leur part.

Dans ce contexte, la Ville de New Richmond tient à rappeler qu’un règlement municipal interdit le tir à la carabine, au fusil et au pistolet à moins de 300 mètres des résidences ou des bâtiments et aires à caractère public.

Un autre règlement de la municipalité stipule par ailleurs que «nul ne peut utiliser son arme à feu, son arc ou son arbalète à partir d’un chemin public, y compris la largeur de 10 mètres de chaque côté de l’accotement.»