• dimanche 15 décembre 2019 07 h 48

  • Météo

    7°C

  • Marées

Actualités

29 avril 2013 14 h 36

Commission sur l’assurance-emploi : Duceppe sera en Gaspésie

Partager

PERCÉ – L'ancien chef bloquiste, Gilles Duceppe compte venir en Gaspésie dans le cadre des travaux de la Commission nationale d'examen sur l'assurance-emploi qui viennent de débuter.

Le mandat qui a été donné à la Commission est d’examiner le programme fédéral, de consulter les groupes concernés sur les impacts de cette réforme et d’entendre et de colliger les points de vue de différents experts lors d’une tournée des régions prévue à l’automne, confirme le coprésident de la Commission, Gilles Duceppe. «Nous ferons une tournée des régions de la mi-septembre à la mi-octobre lors de laquelle les gens pourront s’exprimer par l’entremise d’audiences publiques. On veut entendre les gens, connaître leur point de vue. On veut aussi rencontrer les entrepreneurs parce qu’ils sont aussi concernés par cette reforme. On veut parler aux organismes du milieu et aux acteurs socioéconomiques. Il y a quelque chose d’humain ici», tient à dire M. Duceppe.

Rigueur et transparence

Ce dernier admet toutefois que ce travail aurait dû être fait par Ottawa avant de voter sa réforme. Mais il ne lance pas la pierre pour autant au gouvernement canadien. «Je ne dis pas si Ottawa a tort ou a raison. Mais quand on fait des changements, on a le devoir comme élu et comme gouvernement d’informer les gens sur les décisions et leurs conséquences. Cela s’appelle la rigueur et la transparence.»

M. Duceppe et sa collègue, Rita Dionne-Marsolais, coprésidente de la Commission, pourront compter sur l’expertise dans le domaine de l’emploi et des besoins du marché du travail de deux collaborateurs, soit Michel Bédard, ex-actuaire en chef du régime fédéral d’assurance-emploi de 1991 à 2003 et Yvon Boudreau, ancien haut fonctionnaire du gouvernement du Québec, qui a notamment été responsable d’Emploi-Québec. 

Les intervenants intéressés pourront déposer un mémoire à la Commission d’ici le 12 juillet et le rapport final sera remis au gouvernement du Québec le 30 novembre prochain. 

Étiquettes :