• mardi 15 juin 2021 01 h 48

  • Météo

    8°C

  • Marées

Actualités

Concours
28 avril 2021 8 h 51

Concours d’écriture GRAFFICI: texte gagnant catégorie «ÉLÈVES DU SECONDAIRE»

Notre équipe est fière de vous présenter les textes gagnants de notre Concours d'écriture 2021, qui se déroulait cette année sous le thème « Portrait de famille ». Félicitations aux vainqueurs des quatre catégories, qui méritent, grâce à la contribution financière des caisses Desjardins de la Gaspésie, un chèque-cadeau de 250 $ à utiliser dans une librairie agréée de la région. La classe ayant remporté les honneurs dans la catégorie « Élèves du primaire » reçoit également 18 exemplaires de Cours, Ben, cours!, le roman jeunesse du coordonnateur bénévole du concours, Philippe Garon. Précisons néanmoins qu’en raison du contexte sanitaire, l’événement littéraire prévu à Paspébiac n’aura pas lieu. GRAFFICI tient par ailleurs à remercier sincèrement les membres du jury, Alvina Lévesque, Marie-Claire Martin et Lucienne Soucy ainsi que l’artiste et autrice Maryse Goudreau, porte-parole de l’édition 2021 du concours. Bonne lecture et merci aux nombreux participants!

Encore un exposé oral

Texte de Mélodie Levesque Pelletier, 1re secondaire, école Gabriel-Le Courtois de Sainte-Anne-des-Monts

 

Je ne sais pas vous, mais moi je déteste les surprises. Il y a une semaine, notre enseignante nous a demandé de composer un texte qui parlerait des membres de notre famille. Voilà que ce matin elle nous annonce que nous en ferons la lecture devant la classe à tour de rôle. J’ai beau me faire toute petite sur ma chaise et ne pas lever la main quand elle demande à qui est le tour, je sais bien que malgré tout, je devrai y aller.

« Marguerite, c’est à toi », dit madame Lemieux.

Je me lève la tête basse et me place devant la classe. Je déteste quand tous les yeux me regardent. Je commence en balbutiant.

« Alors…je vais…je parlerai…ou plutôt vous présenterai les membres de ma famille en commençant par mon père et ma mère. Ils ont tous les deux parcouru plusieurs pays afin de goûter aux plats et traditions culinaires que le monde entier possède. Ils travaillent ensemble dans un restaurant. Mon père est chef. C’est lui qui a élaboré tout le menu et ma mère est la pâtissière. Elle fait les meilleurs desserts. Elle sait charmer les papilles gustatives les plus délicates avec ses merveilleuses créations. Lorsque je rentre à la maison, j’ai la chance de manger les plus délicieux repas et desserts. Je suis toujours la première à goûter aux nouvelles recettes.

Mes grands-parents paternels sont des gens très occupés. Mon grand-père est un grand chercheur. Il voyage à la découverte de choses encore inconnues. Ma grand-mère est musicienne. Elle adore la musique, elle joue de tous les instruments, mais ses préférés sont le piano et la guitare. Depuis qu’elle est à la retraite, ça veut dire qu’elle ne fait plus de concert, elle le suit partout pour l’aider à dénicher la perle rare. L’élément novateur qui fera de lui un homme célèbre pour la postérité.

Mes grands-parents maternels sont plus extravagants. Les deux parcourent la route depuis plusieurs décennies. Ils font partie d’une troupe de clowns. Ils se promènent de ville en ville avec un cirque. Malgré leur âge, ils ont gardé leur cœur d’enfant. Les pirouettes et les simagrées pour faire rire leur public sont ce qui les rend aussi heureux.

Mon oncle Jean-Pierre est astronaute, il… ».

Marie-Soleil lève la main et me regarde avec son sourire accusateur. Elle a toujours un air de « je sais tout et tu vas le payer cher ».

« Oui, Marie-Soleil, tu as une question? », lui demande notre enseignante.

« En fait, Mme Lemieux, c’est que je trouve que Marguerite a assez conté de mensonges pour aujourd’hui. Elle raconte n’importe quoi. Elle ne sait pas qui sont ses parents puisqu’elle n’en a pas. »

Je suis rouge de colère. Marie-Soleil la parfaite avec sa famille parfaite.

« Eh bien, j’ai le droit de rêver! Puisque je suis devant l’inconnu, je n’ai aucune limite », rétorquais-je avant que les larmes n’embrouillent mon regard.

Je retourne m’asseoir à ma place.

Journée minable d’une jeune orpheline.

 

Lire le texte gagnant de la catégorie ADULTES

Lire le texte gagnant de la catégorie FRANÇAIS LANGUE SECONDE

Lire le texte gagnant de la catégorie ÉLÈVES DU PRIMAIRE