• lundi 09 décembre 2019 06 h 25

  • Météo

    -3°C

  • Marées

Actualités

25 novembre 2013 1 h 00

D’autres réductions de services chez Desjardins

NEW CARLISLE - Le recul des services de Desjardins dans la région se poursuit. Après la fermeture des trois points de services dans les Plateaux de la Matapédia, les heures d’ouverture de la caisse à Saint-Alphonse seront considérablement réduites d’ici quelques mois. 

La direction de la Caisse populaire Desjardins des Quatre-Vents, dont le siège social est situé à Bonaventure, a annoncé lors d’une rencontre publique tenue la semaine dernière, sa volonté de réduire ses heures d’ouverture à son centre de services de Saint-Alphonse. 

 

La caisse est actuellement ouverte du lundi au vendredi pour un total de 23 heures par semaine. Mais en raison des « nouvelles habitudes » des membres, le conseil d’administration réduira la disponibilité de ses services au comptoir. Le scénario envisagé est d’offrir de huit à douze heures d’ouverture par semaine, étalées sur deux à trois jours.

 

« Nous devons faire face à une diminution importante des utilisateurs. Nous sommes dans un mode de plus en plus axé vers l’automatisation, vers les cartes, vers l’informatique.  Le service comptoir est moins utilisé et nous devons nous adapter », justifie le directeur de la caisse, Jacques Henry.

 

Une étude, poursuit-il, a d’ailleurs révélé qu’en 2011, une transaction à l’heure était effectuée au comptoir. « Si on refaisait l’étude aujourd’hui, il y en aurait moins que ça », soutient M. Henry.  Le service conseil sera dorénavant disponible « sur demande ». La population pourra cependant continuer à accéder au guichet automatique, qui demeurera ouvert 24 heures sur 24.  Les employés touchés seront transférés dans les autres centres de la caisse, affirme la direction.

 

Les administrateurs se donnent encore quelques mois avant de statuer au sujet du prochain horaire de services. La direction promet que les commentaires et les suggestions des utilisateurs seront considérés. La clientèle est d’ailleurs invitée à répondre à un sondage.

 

Par ailleurs, M. Henry assure que le conseil d’administration n’a pas l’intention de fermer complètement la caisse. Selon lui, la réduction des heures d’ouverture permettra justement de maintenir des services « adaptés aux besoins » et « aux habitudes »  de la clientèle.

 

La lutte se poursuit dans les Plateaux

 

Plus de quatre mois après la fermeture des trois points de service Desjardins dans les Plateaux de la Matapédia, la grogne populaire ne s’estompe pas.

 

Le comité ACCORDONS-nous, un groupe qui revendique le retour d’un point de service à Saint-François-d’Assise, poursuit ses actions.  Le groupe a d’ailleurs remis la semaine dernière une pétition de quelque 700 signatures à la direction de la Caisse Desjardins des Monts et Rivières.

 

Le groupe a par ailleurs entrepris des démarches auprès d’un autre établissement bancaire pour desservir le secteur.