• mardi 10 décembre 2019 14 h 19

  • Météo

    10°C

  • Marées

Actualités

20 juillet 2012 13 h 39

De nouveaux projets éoliens avec des impacts pour la Gaspésie

Le premier ministre Jean-Charest poursuit sa tournée gaspésienne et confirme la commande de 700 nouveaux mégawatts d'énergie éolienne à produire au Québec. Une initiative qui devrait avoir une incidence sur l'emploi dans le domaine en Gaspésie.

Après Paspébiac hier, c’était au tour de Gaspé d’entendre les annonces pré-électorales du clan Charest. Devant un regroupement important d’élus, de citoyens et d’acteurs de l’éolien, le premier ministre, Jean Charest, flanqué de ses deux députés gaspésiens, Damien Arsenault et Georges Mamelonet, annonçait l’installation de 700 nouveaux mégawatts d’énergie éolienne au Québec.

Deux appels d’offres seront lancés cet automne, l’un de 450 MW et l’autre de 250 MW issu de projets de communautés autochtones. Comme dans les appels d’offres précédents, le gouvernement demandera aux promoteurs de dépenser 30 % du coût des éoliennes en Gaspésie et dans la MRC de Matane et 60 % du coût total au Québec.

«Concrètement, cette annonce assure une certaine pérennité aux carnets de commandes des manufacturiers. Et les 700 MW vont nous amener de l’eau au moulin. J’estime qu’au mieux les premières pales issues de cette annonce vont tourner en 2015», explique Frédéric Côté, le directeur du Technocentre éolien.

«C’est une excellente nouvelle. Le défi repose maintenant sur les industriels de l’éolien et les promoteurs qui auront à développer des projets qui soient performants et payants», ajoute le maire de Gaspé, François Roussy.

La filière éolienne contribue à la création de 3000 emplois au Québec dont près de 1000 emplois en Gaspésie et dans la MRC de Matane.

 

Étiquettes :