• dimanche 08 décembre 2019 04 h 18

  • Météo

    -10°C

  • Marées

Actualités

25 septembre 2014 15 h 58

Départ de la TDLG à bottine demain dans les Chic-Chocs

Partager

GASPÉ – Déjà couronnée d'un succès de participation, la première édition de la Traversée de la Gaspésie (TDLG) à bottine s'amorce samedi au cœur des Chic-Chocs avec toute la fébrilité qui accompagne une première aventure.

« J’ai eu mon baptême l’hiver dernier lorsque Claudine Roy m’a invitée à participer à la grande traversée à ski. Ce fut une belle expérience, un pèlerinage », lance la porte-parole de l’évènement, la comédienne Pascale Bussières qui avait entendu parler de l’expérience par plusieurs amis de la colonie artistique.

Elle a accepté avec empressement de prendre le titre de porte-parole de la TDLG à bottine. Mais elle avoue ne pas trop savoir à quoi s’attendre avec cette nouvelle aventure : « Je ne sais pas. Je ne suis pas une grande tracker. Ça va être une première. Je ne sais pas. Je suis d’abord une fondeuse. Ça représente 20 à 25 kilomètres par jour. J’imagine qu’après trois jours, on commence à sentir un petit quelque chose dans la cuisse », indique l’artiste qui se dit relativement en bonne forme.

Elle voit ça comme un beau défi : « Aller découvrir les Chic-Chocs à ce temps-ci, avec les couleurs et les orignaux en rut et les troupeaux de caribous. Franchement, j’ai très très hâte d’être là-haut! »

Elle ne pourra faire toute la TDLG à bottine, puisqu’elle est en plein tournage du film Ville-Marie du réalisateur Guy Édoin. Elle devra repartir mardi pour la métropole.
 
Une participante, Diane Bouchard, se dit prête à prendre part à l’aventure : « Je m’entraîne à l’année. C’est plus un véritable plaisir de traverser la Gaspésie avec les couleurs d’automne. Les journées vont sûrement être longues », dit-elle.

Elle fait beaucoup de vélo de route et de musculation. Au cours des dernières semaines, elle a ajouté la marche à son entraînement. « Il faut y aller à son rythme. Les gens qui sont moins entraînés doivent vraiment prendre leur temps, de ne pas dépasser ses limites », dit Mme Bouchard.

La traversée

Cent randonneurs se sont inscrits à ce périple de 115 kilomètres qui les mèneront du mont Albert jusqu’à Gaspé en passant par la Haute-Gaspésie et la Côte-de-Gaspé.
En incluant les membres bénévoles de l’organisation, 125 personnes marcheront au cœur des Chic-Chocs et se dirigeront ensuite vers Mont-Saint-Pierre, Mont-Louis, l’Anse-Pleureuse, Gros-Morne, Petite-Vallée, Saint-Yvon, L’Anse-à-Valleau, pour terminer les 10 jours de marche dans le parc Forillon. Au total, 14 municipalités seront visitées.