• dimanche 15 décembre 2019 13 h 48

  • Météo

    4°C

  • Marées

Actualités

28 janvier 2013 11 h 05

Des femmes de la Gaspésie s’unissent contre la violence

Deux Centres de femmes de la Baie-des-Chaleurs, Centr’Elles et Femmes en mouvement, invitent la population à participer au mouvement V-DAY, une initiative mondiale qui vise à mettre un terme à la violence contre les femmes. 

À l’occasion du 15e anniversaire de ce mouvement, des milliers d’organismes à travers le monde organiseront des activités de sensibilisation le 14 février prochain, dans le cadre de la Journée One billion rising.

«Selon les Nations Unies, plus d’un milliard de femmes sont victimes de violence au cours de leur vie. L’idée est donc qu’une personne se lève le 14 février pour chacune de ces femmes. C’est un symbole pour rappeler que cette réclaité touche tous les pays.  Aucune société n’y échappe», explique la coordonnatrice de Femmes en mouvement, Hélène Morin, 

En Gaspésie, une soirée de danse sur des musiques du monde aura lieu au Café-théâtre du Vieux Couvent à Maria à partir de 19h. Les profits de l’événement seront remis à l’organisme Heaven House, de Listuguj.

La violence en Gaspésie

La violence faite aux femmes et aux filles est un problématique qui n’échappe pas à la région. Mme Morin souligne d’ailleurs que vivre une situation de violence dans un petit milieu comme la Gaspésie accroît parfois la difficulté de l’épreuve. «Ici, tout le monde se connaît, alors les femmes n’osent pas parler. Elles ne souhaitent pas que ça se sache par tout le village», dit-elle.

Cette dernière invite les femmes qui subissent de la violence, qu’elle soit physique, psychologique ou financière, à en parler à des personnes de confiance ou à faire appel aux différents services disponibles dans la région.