• lundi 09 décembre 2019 12 h 47

  • Météo

    1°C

  • Marées

Actualités

11 juillet 2013 15 h 00

Desjardins : une manifestation contre les fermetures

SAINT-ALEXIS-DE-MATAPÉDIA – Les membres de la Caisse Desjardins des Monts et Rivières du secteur des Plateaux de la Matapédia ont rencontré mardi soir le collectif ACCORDons-nous à Saint-François-d’Assise et ont décidé de manifester contre la fermeture des points de service.

« On est heureux que les gens se soient déplacés en cette soirée d’été. Il y avait des personnes plein la salle et même sur le perron », raconte le maire de Saint-Alexis de Matapédia, Guy Gallant.

Depuis le 21 juin, les points de service de Saint-François d’Assise, L’Ascension-de-Patapédia et Saint-Alexis-de-Matapédia sont fermés. Les quelque 200 personnes présentes ont affirmé leur soutien au collectif pour maintenir un des trois points de services, à Saint-François-d’Assise.

La Caisse des Monts et Rivières y a d’ailleurs gardé un local, dans l’édifice qu’elle a vendu à la municipalité en janvier. Sa location a été payée pour les cinq prochaines années et permet la visite d’une conseillère, une fois par mois. « La caisse de Matapédia est ouverte 46h par semaine, ils pourraient ouvrir un peu moins et permettre 15-20h de services à Saint-François », demande Guy Gallant.

Une manifestation

« On ne baisse pas les bras, [ les dirigeants de la caisse ] n’ont pas réussi à nous faire taire », dit M. Gallant. Une manifestation a été proposée par l’assemblée comme moyen de pression.

Elle aura lieu mardi prochain à 13h30 dans la cour de la Caisse des Monts et Rivières, à Matapédia.

Des projets

« La suite va dépendre de la réponse des gens à la manifestation, explique le maire de Saint-Alexis. On demandera une assemblée générale spéciale, si la loi nous le permet, ou on appellera la direction de la caisse de Monts et Rivières à faire un vote auprès de ses membres sur leur décision. »

Selon nos informations, la présidente de Solidarité rurale du Québec, Claire Bolduc, aurait rencontré la présidente du Mouvement Desjardins, Monique Leroux, sur ces fermetures.

Si rien n’est fait au niveau régional, le collectif des Plateaux pourrait se joindre à un mouvement national à Lévis.