• dimanche 15 décembre 2019 13 h 41

  • Météo

    4°C

  • Marées

Actualités

20 mai 2014 16 h 26

Diminution du budget de promotion à Forillon

Partager

GASPÉ – Même si le budget de promotion du parc Forillon sera réduit de 150 000 $ à 100 000 $ cette année, la direction du parc vise tout de même une progression de 2 pour cent de la clientèle.

« Il fallait repositionner Forillon comme destination touristique. L’idée était de marquer le coup en 2013. En 2014, on veut continuer. C’est quand même le double du budget promotionnel qui existait avant. L’idée est de faire de la promotion efficace », explique le gestionnaire expérience visiteur du parc, Sébastien Nadeau.

Le marketing se fait en partenariat avec la Chambre de commerce et de tourisme de Gaspé (CCTG) et la Ville de Percé. « Pour nous, on veut se positionner comme une destination. C’est pour ça qu’on veut travailler avec ces gens-là pour optimiser les efforts de promotion », ajoute M. Nadeau.
L’objectif ultime est de faire augmenter la durée du séjour du touriste de trois à quatre nuitées dans le parc, un travail à moyen terme.

De nouvelles activités

Grande nouveauté de l’année dernière, les 10 tentes Otentik (installations prêt à camper) seront disponibles dès le début de la saison. « On va beaucoup tabler sur les tentes. Ce sera vraiment un produit très intéressant. On a déjà commencé à recevoir des réservations. On est en hausse de 30 % de nos réservations de camping par rapport à l’an passé, grandement due aux tentes Otentik », indique M. Nadeau.

Au niveau des activités d’interprétation, une offre plus personnalisée sera également offerte. « On se rend compte que les gens sont moins intéressés à des activités à heure fixe. On va réorienter ça. Les interprètes seront sur les sites avec du matériel et des activités d’interprétation et répondront aux questions des visiteurs », précise le gestionnaire.

Des clientèles seront également ciblées : l’observation d’oiseaux et d’animaux et les croisiéristes qui n’ont pas acheté de forfaits sur les navires. « On veut être en mesure de mieux les accueillir chez nous. Il y a plusieurs croisiéristes qui débarquent à quai et qui sont plus aventuriers. On veut leur vendre un produit qui va répondre à cette clientèle. On travaille avec Escale Gaspésie pour être en mesure de les attirer. »

Des chiffres

L’an dernier, le parc avait reçu 120 000 visiteurs, en hausse de 4,2 % par rapport à 2012.

Pour l’ensemble de la saison 2013, le taux d’occupation des campings a été de 59 %. On vise franchir la barre des 60 %. « Dans le cœur de la saison, on est capable d’atteindre le 100 %. Déjà, dans les deux semaines de la construction, se trouver des sites de camping à Forillon, ça devient de plus en plus difficile », souligne M. Nadeau.

Étiquettes :