• vendredi 06 décembre 2019 15 h 56

  • Météo

    -3°C

  • Marées

Actualités

13 juin 2013 11 h 24

Gastem met en demeure Ristigouche-sud-Est

RISTIGOUCHE-SUD-EST - La firme d'exploration gazière et pétrolière Gastem met en demeure la municipalité de Ristigouche-Sud-Est à la suite de l’adoption d’un règlement sur la protection de l’eau potable par le conseil municipal.

La société estime que ce règlement a été rédigé sur mesure afin de bloquer son projet de forage exploratoire à l’extrémité du chemin Kempt.

Gastem considère avoir été victime d’abus de pouvoir et menace de poursuivre la municipalité en dommages et intérêts pour deux millions de dollars. La firme soutient avoir investi considérablement pour l’élaboration du projet. Elle considère aussi que les agissements de la municipalité ont nui à sa réputation, en plus de lui faire perdre des opportunités d’investissement.

«Nous subissons des dommages parce que la municipalité avait d’abord appuyé le projet. Alors nous avions procédé à la préparation du site et fait tous les travaux nécessaires pour un forage», a commenté le président de Gastem, Raymond Savoie, avant de rappeler qu’il avait obtenu toutes les autorisations nécessaires du ministère des Ressources naturelles.

Poursuite?

Gastem ne sait toujours pas si elle ira de l’avant avec une poursuite. M. Savoie précise que le dépôt de la mise en demeure était cependant nécessaire pour éventuellement mettre sa menace à exécution. «Suite à l’adoption du règlement, nous avons 60 jours en vertu de la Loi pour transmettre une mise en demeure à la municipalité afin de ne pas perdre notre recours. Mais la décision d’intenter ou pas une poursuite n’a pas été prise», a-t-il précisé.

La municipalité de Ristigouche-Sud-Est a remis le dossier dans les mains de son avocat. L’administration refuse de commenter pour le moment.