• lundi 09 décembre 2019 11 h 20

  • Météo

    0°C

  • Marées

Actualités

12 septembre 2012 14 h 28

Haute-Gaspésie : 29 mois de prison pour un incendiaire

Partager

Celui qui est maintenant tristement connu sous le nom du «pyromane de Sainte-Anne-des-Monts» a écopé d'une peine de 29 mois de prison. Tel est le verdict qui a été rendu la semaine dernière au palais de justice de Matane.

Le juge Jules Berthelot a ordonné à Julien Harrisson de demeurer encore deux ans moins un jour derrière les barreaux de la prison de New Carlisle. Le magistrat a déduit de la peine les cinq mois de détention préventive déjà purgés par l’accusé.

À sa sortie, Harrisson devra se soumettre à des prélèvements d’ADN et respecter une période de probation de trois ans avec suivi. Il lui sera également interdit de posséder des armes à feu pendant dix ans.

Les faits reprochés

Dans la nuit du 20 mars, un incendie s’est déclaré dans l’édifice de la MRC de la Haute-Gaspésie, sur la route 132, dans le secteur ouest de Sainte-Anne-des-Monts, occasionnant des dommages de près de 100 000 $. Dans la nuit du 3 au 4 avril, un début d’incendie se déclare au même endroit, mais s’éteint par lui-même.

La même nuit, un incendie se déclare au Motel Manoir-sur-mer. Deux unités de motels sont détruites et une partie du toit est démolie pour éviter la propagation du feu dans le reste du bâtiment. Les dommages sont estimés à quelques centaines de milliers$.

Le lendemain, un début d’incendie, ayant pris naissance vers minuit la veille, est rapporté à la police par l’entreprise Armoires des Monts. Le feu avait été mis dans des palettes de bois placées à l’arrière de l’édifice, mais il s’est éteint par lui-même.

Quelques jours plus tard, deux policiers se rendent à la résidence de Julien Harrisson. Le suspect leur présente alors un calepin de notes décrivant son emploi du temps la nuit où les crimes ont été commis, visant à les convaincre qu’il n’avait pas quitté la maison. Le 13 avril, l’individu est arrêté chez ses parents. Lors d’un interrogatoire vidéo, il admet les gestes.

À lire aussi

Le présumé pyromane de Sainte-Anne-des-Monts reste en prison

Le présumé pyromane de Sainte-Anne-des-Monts est arrêté

Incendies à Sainte-Anne-des-Monts: l’œuvre d’un pyromane?

Deux incendies suspects à Sainte-Anne-des-Monts

Incendie suspect à la MRC de la Haute-Gaspésie