• dimanche 08 décembre 2019 10 h 45

  • Météo

    -6°C

  • Marées

Actualités

1 mai 2012 14 h 52

Hydrocarbures : à la recherche d’un consensus en Gaspésie

Partager

Les élus de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine veulent créer un consensus sur la forme que prendra l'exploitation des hydrocarbures dans la région au cours des prochaines années.

La Conférence régionale des élus Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine (CRÉGÎM) lance une série de consultations afin d’établir une position régionale, pour éviter de se faire imposer un modèle décidé par Québec.

Les positions de l’industrie pétrolière et des groupes environnementaux s’affrontent depuis déjà plusieurs mois, et la CRÉGÎM croit maintenant qu’il faut trouver la nuance entre les positions de chacun, en invitant tous les groupes intéressés par le débat.

«Actuellement, le débat, c’est deux monologues. Il n’y a pas de dialogue et finalement, il n’y a pas de rapprochements entre les positions, explique le directeur général de la CRÉGÎM, Gilbert Scantland. On préfère affronter le sujet et de convenir d’une position consensuelle.»

À ses yeux, cet exercice sera très important pour la région. «Si on ne fait rien, ce sont les autres qui prendront les décisions et le gouvernement tranchera en bon arbitre, et on vivra avec les conséquences.»

Les deux premiers forums plus généraux afin de mettre la table au débat se tiendront le 24 mai et le 19 juin. Les débats plus pointus se tiendront à compter de l’automne.

L’ensemble du processus devrait s’étirer sur une année.

M. Scantland extrapole sur ce qui pourrait ressortir de l’ensemble de l’exercice. «On pourrait imaginer une très grande régionalisation des retombées économiques. Actuellement, le producteur et le gouvernement du Québec sont les seuls bénéficiaires. La région récolte quoi ? Ce sera une partie de la discussion qu’on pourra avoir.»

L’objectif ultime de cette grande consultation visera à formuler des recommandations au gouvernement du Québec dans le cadre de la création d’une loi sur la gestion des hydrocarbures.