• samedi 07 décembre 2019 07 h 19

  • Météo

    -11°C

  • Marées

Actualités

10 juillet 2014 14 h 53

Important développement pour une coopérative de St-Elzéar

ST-ELZÉAR - Appuyée par de nombreux partenaires publics, la Coopérative CONTACT de St-Elzéar se lance dans une importante phase de développement, qui nécessite un investissement de 1,5 M$.

L’annonce des projets a été faite jeudi matin à St-Elzéar, en présence d’élus municipaux, de fonctionnaires, de représentants d’organismes économiques et du ministre responsable de la région, Jean D’Amour.

La coopérative a notamment annoncé qu’elle consolidait son partenariat avec l’entreprise française Huttopia pour construire davantage de chalets écologiques.

Depuis 2008, CONTACT fabrique les composantes bois des tentes Huttopia destinées à la SÉPAQ, mais les deux partenaires souhaitent élargir leur marché. Une coentreprise a été créée, dont l’objectif est de produire 400 chalets d’ici dix ans, a précisé le directeur général de CONTACT, Ronald Arsenault. « Le plan d’affaires est de développer une dizaine de campings dans l’est de l’Amérique. Nous sommes actuellement en plein chantier et nous souhaitons commencer la production d’ici un mois ».

Les 47 premiers chalets préfabriqués doivent être livrés dès cette année pour un camping dans la région de Sutton. Un total de 80 % des matières nécessaires à la fabrication des chalets proviennent de la Gaspésie.

La création de la coentreprise, qui a nécessité un investissement de 200 000 $ de l’entreprise Huttopia, de 20 000 $ des membres fondateurs de CONTACT et de 40 000 $ de la coopérative, permettra l’embauche de 15 personnes supplémentaires dans l’usine. Actuellement, une dizaine de travailleurs sont à l’emploi de l’entreprise.

CONTACT veut aussi améliorer sa division de fabrication de revêtement extérieur préfabriqué. Les produits sont depuis peu disponibles dans les quincailleries de l’Est-du-Québec, de Rimouski à Gaspé. Les perspectives de développement sont donc intéressantes et la coopérative compte augmenter sa production.

Présent lors de l’annonce, le ministre D’Amour a salué l’effort des entrepreneurs gaspésiens, qui travaillent à valoriser la transformation de la matière à l’échelle locale. « C’est de la 2e, 3e et même de la 4e transformation. C’est en droite ligne avec ce qu’on veut faire, soit développer l’économie du Québec avec nos ressources et d’aller le plus loin possible », a-t-il mentionné.

Financement public

L’entreprise de St-Elzéar peut compter sur de nombreux partenaires publics. Le montage financier de 1,5 M$ a été rendu possible grâce à une aide de près de 400 000 $ de Développement économique Canada, 243 000 $ du gouvernement du Québec, 180 000 $ de la Caisse économie solidaire Desjardins, 150 000 $ du CLD Bonaventure, 50 000 $ de la SADC Baie-des-Chaleurs, 50 000 $ du Réseau social d’investissement du Québec et 20 000 $ d’Accès micro-crédit Gaspésie.