• samedi 07 décembre 2019 17 h 40

  • Météo

    -10°C

  • Marées

Actualités

18 novembre 2014 10 h 18

La Gaspésie paye moins cher pour ses services de police

GASPÉ -- Les municipalités gaspésiennes paient nettement moins cher que leurs homologues du reste de la province pour les services de la Sûreté du Québec (SQ). Vu le mode de calcul, cette différence persistera malgré les hausses encaissées par certaines municipalités en 2015.

GRAFFICI.CA a consulté les résultats du Palmarès 2014 du Centre sur la productivité et la prospérité de l’école des HEC (Hautes études commerciales) de Montréal, qui compare les données 2012 des municipalités gaspésiennes à des municipalités de taille similaire.

Des 25 municipalités incluses au palmarès, 23 payaient seulement entre 29 % et 63 % de la facture moyenne québécoise en 2012. À une extrémité du spectre, Murdochville déboursait 16 % de la somme facturée à des villes de taille similaire, avec un montant correspondant à 15,83 $ per capita. À l’autre bout du spectre, Carleton-sur-Mer assumait la facture proportionnellement la plus élevée, tout de même 20 % sous la moyenne provinciale. Elle équivalait à 82,36 $ par habitant.

Une question de richesse foncière

Selon le ministère de la Sécurité publique (MSP), le partage des coûts entre Québec et les municipalités est calculé en fonction de plusieurs variables, dont la population et la richesse foncière uniformisée (RFU). Une ville populeuse et dont la valeur taxable des bâtiments est élevée paiera ainsi une facture plus salée.  

A contrario, « les municipalités de la région administrative de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine ont une RFU généralement plus basse que celle des autres municipalités desservies par la SQ, ce qui explique les coûts plus bas payés par ces municipalités », explique par courriel le relationniste du MSP, Clément Falardeau.

Encore sous la moyenne

Les données utilisées pour le palmarès datent de 2012. Malgré les augmentations subies depuis, les montants assumés par les localités gaspésiennes en 2014 sont encore sous la moyenne.

Selon le ministère de la Sécurité publique, les MRC de la Gaspésie paient entre 19 % et 33 % du coût réel du service de la SQ, comparativement à 53 % en moyenne dans l’ensemble de la province. Le reste de la facture est assumé par le gouvernement du Québec.
Certaines fluctuations sont prévues à nouveau en 2015, mais n’ont rien à voir avec le nouveau Pacte fiscal annoncé par le gouvernement du Québec.

À titre d’exemple, Gaspé paiera 1,84 M$ en 2015 pour la SQ, comparativement à 1,5 M$ en 2012, soit une hausse de 23 %. Toutefois, sa facture de 2012 représentait seulement 46 % de la moyenne des villes de taille similaire. À Murdochville, la facture de 2015 diminuera de 600 $, pour se fixer à 14 970 $, à cause de la baisse de la richesse foncière.

« Gagnants au moins sur un point »

Pour le préfet de la Haute-Gaspésie, Allen Cormier, ce n’est que justice que les Gaspésiens paient moins que la moyenne québécoise pour la SQ : « Avec tout ce qui nous tombe dessus actuellement, si on peut être gagnants sur au moins un point, tant mieux! »
« Nous autres, on trouve qu’on paie cher, maintient le maire de Grande-Rivière, Bernard Stevens. Et avec les coupures qui s’en viennent, on craint que la SQ coupe dans ses services », dit-il.

À la Ville de Gaspé, on aimerait « que la facture soit plus prévisible et que les fluctuations soient moins grandes d’année en année ».