• dimanche 15 décembre 2019 00 h 17

  • Météo

    2°C

  • Marées

Actualités

7 juin 2019 15 h 27

Le Festi-plage offre un menu varié pour sa 15e année !

Gilles Gagné

Journaliste

Partager

S

Le mercredi soir, pour une rare fois, c’est le hip-hop qui sera mis en valeur avec Loud et FouKi, qui assurera sa première partie. « On a sondé notre page Facebook à savoir quels artistes ils voulaient pour notre 15e festival. Loud était dans les noms qui ressortaient le plus. Étant donné que nous avons maintenant un minimum de deux artistes en performance en plus des DJs, nous voulions nous donner une thématique particulière par soir. Le hip-hop est très en vogue chez notre public-cible de jeunes de 16 à 28 ans, donc ça devenait un must. » rajoute M. Pitre.

Le jeudi, ce sera le duo Deux Frères, suivi par la formation Alter Ego, une revue musicale des années 70, 80, 90 dans un registre pop et disco qui saura bien faire danser la foule. « Pour le vendredi et le samedi, on a toujours voulu avoir quelque chose de grand public, qui va aller chercher le plus de gens possible » poursuit-il. 

La soirée du vendredi sera consacrée à la musique plus rock, avec les anciens concurrents de l’émission La Voix Travis Cormier, Yvan Pedneault avec un hommage à Queen et le groupe Route 66, composé de Rick Hughes et Yvan Pedneault, fouleront la scène. Pour conclure le Festival samedi, le public pourra voir Bernard Adamus, qui viendra présenter son nouvel album C’qui nous reste du Texas et Les Trois Accords avec Beaucoup de plaisir.

La musique électronique a toujours eu une place prépondérante dans la programmation. Cette année Bynon, Lucky Rose et David A se succéderont à la console. « Nous avons trois jeunes de la région qui se sont joints au CA (conseil d’administration) cette année donc nous avons pu ajuster notre offre de musique électronique. Bynon, un DJ londonien qui a grandi à Vancouver, est une belle découverte. » rajoute le directeur de la programmation.

Le festival, qui aura un budget de 600 000$ cette année, sera financé à plus de 80% par des partenaires locaux : « C’est une immense fierté pour nous » rajoute M. Pitre.

Pour composer avec un achalandage similaire aux 15 000 personnes accueillies l’année dernière, la sécurité sera renforcée. « Notre site ne peux pas accueillir plus de gens mais on espère avoir autant de monde pour poursuivre la fête! » conclue-t-il.

Pour consulter l’ensemble de la programmation de Cap-d’Espoir, consultez le lien ici.

Étiquettes :