• jeudi 05 décembre 2019 12 h 36

  • Météo

    0°C

  • Marées

Actualités

4 mars 2013 23 h 15

Le Festival d’été à New Richmond annule son édition 2013

Après avoir pris connaissance du rapport financier de la dernière édition du Festival d’été de Québec à New Richmond, le conseil municipal a décidé d'annuler la tenue de l’événement en 2013. 

Il n’y aura donc pas de grande vedette au parc de la Pointe-Taylor cet été. L’édition 2012 s’est soldée par un déficit de 167 000$, et l’événement traîne maintenant une dette accumulée de 367 000$. Résultat : les élus municipaux sont divisés quant à la pertinence de tenir l’édition 2013 et ont décidé de freiner les élans du promoteur du festival, la Corporation de développement touristique de New Richmond.

«Cette décision a été prise parce que pour tenir des événements de cette importance, le support unanime du conseil municipal est nécessaire. On ne peut pas faire ça dans la division», a déclaré la mairesse Nicole Appleby, qui a annoncé la nouvelle lundi soir à New Richmond, alors qu’elle dressait le bilan de ses dix années à la mairie. 

Le prochain conseil décidera

La mairesse promet de développer un projet viable à long terme, mais la décision de relancer l’événement en 2014 reviendra au conseil qui sera élu en novembre prochain. «On va préparer un nouveau plan avec un nouveau budget. On va revoir le concept et le présenter au futur conseil municipal qui décidera par la suite s’il appuie la corporation pour 2014», a indiqué la mairesse, qui ne sollicitera pas un nouveau mandat à la mairie.

Mme Appleby dit ne «rien regretter». Selon elle, les trois premières éditions ont été bénéfiques, considérant la visibilité que l’événement a apportée à sa municipalité et à la Gaspésie. Et malgré le déficit, cette dernière aurait souhaité la tenue de l’édition 2013, mais a dû composer avec un conseil divisé sur cette question. Elle affirme cependant se sentir «très à l’aise» avec cette décision, assurant par ailleurs avoir obtenu le «soutien» de la part du Festival d’été de Québec.  

Un nouveau concept s’impose, croit la mairesse

La mairesse est convaincue que la Gaspésie a la capacité de tenir des événements d’envergure avec des vedettes nationales et internationales, mais reconnaît que le concept devra être revu. «Ça nous prend des noms qui rejoignent toutes les catégories de festivaliers. Nous ne pouvons pas miser seulement sur les jeunes. En 2012, ce qui nous a fait mal, c’est le spectacle de Billy Talent le samedi soir, qui a grugé une bonne partie de notre budget. C’est un gros nom, mais il s’adresse aux jeunes», a-t-elle analysé.

L’édition 2012, qui comptait sur un budget total de 1 990 000$, avait attiré moins de monde qu’en 2011.

Alors que le financement de l’édition 2013 était sur le point d’être attaché, la mairesse a indiqué qu’une lettre sera envoyée aux partenaires pour leur demander de «retarder» d’un an leur collaboration. «C’est une pause stratégique afin de revoir le concept», a-t-elle insisté.

L’administration municipale est actuellement en négociation avec ses créanciers pour rembourser son déficit de 367 000$. L’entente de remboursement devrait s’échelonner sur une dizaine d’années. La mairesse a souligné qu’elle n’avait pas l’intention de hausser les taxes municipales pour éponger le déficit.