• jeudi 05 décembre 2019 10 h 31

  • Météo

    -3°C

  • Marées

Actualités

29 mai 2014 16 h 28

Le Naufrageur brasse plus et plus vite

CARLETON-SUR-MER — La microbrasserie Le Naufrageur inaugurait ses nouvelles installations hier à Carleton-sur-Mer. Après un investissement de 1,5 M$, l’entreprise voit sa capacité de brassage passer de 144 000 à 300 000 litres de bière annuellement.

« C’était une question de survie! Gérer la croissance peut-être difficile et il fallait agrandir pour répondre à la demande », lance Sébastien Valade, co-propriétaire, pour expliquer la démarche de l’entreprise.

« Tant qu’à être dans les travaux, on a décidé d’améliorer le côté salle de spectacle. On va être capable maintenant d’être à la hauteur de l’utilisation qu’on veut en faire », souligne Philippe Gauthier, co-propriétaire en expliquant que le système de sonorisation a été complètement mis à jour.

L’agrandissement du Naufrageur, c’est aussi plus d’emplois. L’entreprise a procédé à l’embauche d’un agent de commercialisation, d’un administrateur et de deux personnes de plus à la production, ce qui fait monter le nombre d’employés à un total de 15 annuellement, même 25 durant les temps forts de l’été.

« On a engagé quelqu’un pour s’occuper de la mise en marché. Notre bière va être vendue en Espagne et au Nouveau-Brunswick, ce qu’on ne pouvait pas faire avant parce que notre capacité de brassage ne nous le permettait pas » ajoute M. Valade.

Les travaux se sont échelonnés en avril et en mai. Le nombre de places dans le bar est passé de 97 à 131 places avec l’ajout d’une mezzanine. Le deuxième étage est aussi l’endroit qui abritera les bureaux administratifs ainsi qu’une salle de brassage de bière en fut de chêne pour les fins connaisseurs.

En conférence de presse, les propriétaires de la microbrasserie ont tenu à remercier leurs collaborateurs dont la firme Leblanc Bourque Arsenault de Maria pour la planification du projet, la fime BPR – Bâtiment de New Richmond, l’architecte Élodie Effantin de l’Atelier A2E et Les Constructions scandinaves de Carleton-sur-Mer.

Le projet de 1,5 M$ a obtenu l’aval de nombreux partenaires dont le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, Développement économique Canada, Investissement Québec, Desjardins Entreprise et le Centre local de développement. « Et il y a tous ces gens, des privés, qui ont investi des sommes totalisant 200 000 $. Ça m’épate de voir comment tous ces gens croient en nous », de conclure M. Valade.

Une bière pour le centième de l’Express of Ireland

Pour souligner le centième anniversaire du naufrage de l’Express of Ireland, qui a vu sombrer 1057 passagers et 420 membres d’équipage à Pointe-au-Père le 28 mai 1914, la microbrasserie Le Naufrageur a été approché pour brasser une bière.

« Ils ont retrouvé de la bière dans les cales du bateau et on a tenté de la reproduire », explique Sébastien Valade.

D’un brun foncé et brassé à la manière des vieilles bières anglaises, ce porter a été lancé dans le cadre des festivités entourant le centenaire.