• dimanche 15 décembre 2019 03 h 36

  • Météo

    1°C

  • Marées

Actualités

15 mars 2013 16 h 32

Manifestation contre la fermeture du Vieux Ste-Anne

Partager

Une manifestation visant à dénoncer la fermeture du Resto-Bar Le Vieux Ste-Anne et à appuyer le propriétaire du lieu se tiendra dimanche à 13h devant l'établissement de Sainte-Anne-des-Monts. 

C’est avec regret que le propriétaire a dû se contraindre à mettre la clé sous la porte dimanche dernier. «On ferme par manque de liquidités et d’appui du gouvernement», déplore Dany Vallée. Celui-ci affirme avoir tout fait avant d’en arriver à une telle décision. «On avait trouvé une solution pour avoir moins de salaires à payer, explique-t-il. Ma femme et moi, on assumait les heures de jour et mon fils faisait celles du soir. Mais c’était trop peu, trop tard.»

Lors de sa dernière journée d’ouverture, environ 125 personnes étaient présentes. «Il y avait à peu près 125 personnes qui pleuraient», raconte le propriétaire.

Pendant la saison estivale, où le commerce fonctionnait bien, il engageait jusqu’à 26 employés. «Ces gens-là sont actuellement au chômage, se désole l’employeur. Ce sont aussi 26 familles. Certains veulent quitter la région parce qu’on n’a plus de travail à leur offrir.»

Les économies d’une vie

Dany Vallée a fait un retour dans sa ville natale après avoir vécu pendant 25 ans sur la rive-sud de Montréal. Depuis qu’il a acheté le resto-bar en 2010, l’homme affirme avoir englouti 200 000$ dans ce projet. «Pour nous autres, ça représente 25 ans d’économie, après avoir vendu notre maison pour acheter le bâtiment et pour pouvoir rénover», admet-il tristement.

Le lieu, qui était, à l’origine, l’Hôtel Beaurivage, est pratiquement une institution à Sainte-Anne-des-Monts. Quinze chambres se trouvaient aux étages supérieurs. Huit d’entre elles, complètement rénovées, étaient louées pour plusieurs mois à des travailleurs de l’extérieur. «J’ai dû les avertir de se trouver un autre endroit», fait savoir l’aubergiste.

L’homme d’affaires a demandé l’aide du député de Gaspé, Gaétan Lelièvre. «Il a fait un communiqué de presse qui semble être le point final, indique-t-il. Même si j’ai jasé avec son attaché politique, qui m’a dit qu’il y avait encore quelque chose à faire, je n’y crois pas. Pourtant, on demande pas grand chose au gouvernement!»

Ému par la solidarité

Dany Vallée se dit touché par la manifestation organisée en appui aux difficultés financières qui l’a forcé à cesser les activités de son entreprise. «Ce mouvement de solidarité, c’est une preuve d’amour», estime-t-il.

L’événement est organisé par Mélanie Miville, qui animait et chantait à chaque semaine dans le cadre des activités qui étaient organisées au Vieux Ste-Anne. «Le samedi soir, des groupes musicaux se produisaient et on avait aussi un DJ, décrit le propriétaire des lieux. On faisait aussi des soirées country le vendredi soir. On permettait à des jeunes de se faire connaître.»