• dimanche 15 décembre 2019 06 h 33

  • Météo

    2°C

  • Marées

Actualités

10 janvier 2012 16 h 59

Opération Nez rouge : 2024 raccompagnements en Gaspésie

Partager

Les cinq centrales d’Opération Nez rouge de la Gaspésie ont effectué 2 024 raccompagnements entre le 2 et le 31 décembre. C’est la centrale de Paspébiac qui détient la palme avec 561 raccompagnements.

Celle-ci est suivie de près par celle de Gaspé qui, avec ses deux détachements, dont l’un est situé à Gaspé même et l’autre à Rivière-au-Renard, a comptabilisé 531 raccompagnements. Mais il importe de noter que les bénévoles de Paspébiac étaient à l’œuvre les 25, 28, 30 et 31 décembre, contrairement à Gaspé, où les activités ont cessé le 23 décembre.

Autres statistiques

C’est la centrale de Bonaventure qui arrive bonne troisième, alors que les bénévoles ont répondu à 386 requêtes au cours des onze jours d’activités.

À Chandler, où le service reprenait après une absence de six ans, 363 raccompagnements ont été effectués. Jusqu’au 30 décembre, les responsables ne disposaient pas du nombre de bénévoles requis pour offrir le service la veille du Jour de l’An. Mais, in extremis, ils ont réussi à former le nombre d’équipes nécessaire et à répondre aux appels. Ce soir-là, les bénévoles ont fait 45 raccompagnements.

L’organisation de Carleton se classe au dernier rang des statistiques, avec 183 raccompagnements. Mais il faut dire que le service a été offert pendant seulement cinq soirs, faute de bénévoles. Aucun raccompagnement n’a pu être effectué entre le 17 et le 31 décembre, à l’exception de la soirée du 30 décembre, où les bénévoles ont répondu à 14 appels.

Tant à Carleton, Bonaventure, Paspébiac que Gaspé, les profits de la campagne ont été versés aux maisons des jeunes locales. À Chandler, l’argent amassé a été remis au Club sportif Les Couguars de la Polyvalente Mgr-Sévigny.

Pour l’ensemble du Québec, l’Opération Nez rouge a connu une augmentation du nombre de raccompagnements de l’ordre de 6,4%.