• samedi 14 décembre 2019 02 h 12

  • Météo

    -6°C

  • Marées

Actualités

2 septembre 2014 20 h 18

Trudeau courtise les Gaspésiens

GASPÉ – De passage en Gaspésie mardi, Justin Trudeau a critiqué le gouvernement conservateur sur les questions de l’assurance-emploi et des investissements dans les infrastructures.

À un an des élections fédérales, M. Trudeau venait courtiser les Gaspésiens pour une première fois depuis qu’il a été élu chef du Parti libéral du Canada (PLC).

Le PLC n’a pas encore de candidat dans la circonscription Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, représentée par le néodémocrate Philip Toone. « C’est un grand défi de trouver des candidats qui seront des voix fortes pour la Gaspésie, et non la voix du gouvernement d’Ottawa en Gaspésie. Mais il y a des gens très intéressants et intéressés », a indiqué M. Trudeau.

Questionné sur le rail gaspésien, qui a besoin d’une mise à niveau de 107 M$, M. Trudeau a affirmé que « le gouvernement [conservateur] refuse de comprendre que les investissements en infrastructures sont des dépenses aujourd’hui, mais donneront un essor économique sur le long terme ».

Le chef du PLC n’a toutefois pas promis explicitement qu’un éventuel gouvernement libéral financerait le rail. « On serait prêts à investir en infrastructures, mais le fédéral ne peut pas le faire seul. Ça prendra une participation du provincial et du municipal. »

M. Trudeau a critiqué la réforme de l’assurance-emploi, la qualifiant « d’inacceptable ». « On devrait parler de travail saisonnier et non de travailleurs saisonniers. […] Nous devons avoir un système qui permet de répondre aux besoins sur le terrain. »

 Le chef du PLC a échangé avec des étudiants et des citoyens hier midi au campus de Gaspé du Cégep de la Gaspésie et des Îles, avant de se rendre visiter une usine de transformation de crustacés à Sainte-Thérèse-de-Gaspé. Il devait ensuite livrer un discours devant la Chambre de commerce de la Baie-des-Chaleurs à Bonaventure.

Étiquettes :