• lundi 09 décembre 2019 10 h 05

  • Météo

    -1°C

  • Marées

Actualités

30 août 2013 13 h 05

Un important projet verra le jour à Chandler en 2015

Partager

CHANDLER - Québec accorde 4,5 millions de dollars pour un projet de service externe de gériatrie ambulatoire au Centre de santé et de services sociaux (CSSS) du Rocher-Percé.

Cette annonce très attendue par les autorités médicales et politiques de la MRC du Rocher-Percé a été faite par le ministre de la Santé, Réjean Hébert, jeudi au CLSC de Chandler. Ainsi, cette unité qui prendra place entre le CLSC et l’hôpital, mettra à la disposition du CSSS une superficie totale de 1418 mètres carrés et  permettra d’accueillir une trentaine de bureaux, des salles d’activités, des aires de soutien et des aires de circulation et de services.

De nombreux locaux seront dédiés aux aînés, notamment une salle de réadaptation en physiothérapie qui pourra contenir sept civières. De plus, une cuisine, une salle à manger, une salle de lavage et une salle de bains seront aménagées au bénéfice de la clientèle, et serviront également à des fins de formation.

Projet attendu

« Ce projet attendu dans la région correspond aux orientations de notre gouvernement en matière d’autonomie pour les personnes âgées. L’offre de service de cette nouvelle unité permettra à un plus grand nombre d’aînés de vivre à domicile plus longtemps, comme le souhaite d’ailleurs la majorité d’entre eux », a tenu à dire le ministre.

De son côté, la directrice du CSSS du Rocher-Percé, Chantal Duguay, a fait valoir que ce projet permettra aux aînés « de briser leur isolement et leur solitude en ayant accès à des soins. Nous avons avoir une entente avec Transport des Anses qui ira chercher les aînés à leur domicile et les amener à l’unité ».

L’unité, qui sera une première dans les régions du Québec, mobilisera une trentaine de professionnels. Les appels d’offres seront lancés au printemps 2014 en vue d’une ouverture un an plus tard.

« Cette clinique facilitera l’accès aux services spécialisés de deuxième et troisième ligne pour les personnes âgées, ce qui aura entre autres pour effet de réduire le temps d’attente à l’urgence et d’optimiser l’utilisation des lits en hébergement de longue durée », a déclaré le ministre délégué aux Régions, Gaétan Lelièvre.

Étiquettes :