• samedi 07 décembre 2019 07 h 24

  • Météo

    -10°C

  • Marées

Actualités

10 novembre 2011 11 h 07

Un nouveau sentier à deux pas du centre-ville de Gaspé

La montagne qui surplombe le centre-ville de Gaspé est maintenant accessible via un sentier, qui permettra aux Gaspésiens de se retrouver en pleine nature, à deux pas de leur travail ou de leur résidence.

Le départ est situé derrière le Pavillon des sports du Cégep. La boucle de 500 mètres, inaugurée mercredi, monte en lacets vers un belvédère qui donne vue sur la baie et le centre-ville de Gaspé.

Le sentier est l’initiative de Dominic Leblanc-Perreault, enseignant en Tourisme d’aventure au Cégep, et de Samuel Pinna, biologiste au Consortium en foresterie Gaspésie-les Îles.

En 2007, M. Leblanc-Perreault s’est tourné vers la montagne pour impliquer ses étudiants dans un projet de développement durable. Le secteur était «dans un état de délabrement» après que des générations l’aient utilisé comme lieu de fête ou dépotoir. «Il y avait des têtes de moteurs, des lits à springs», décrit l’enseignant. Une corvée a permis de ramasser 2,5 tonnes de déchets.

«Notre Mont Royal»

«On a notre Mont Royal à nous», s’est dit M. Pinna en arrivant à Gaspé, . «On y trouve des pins bicentenaires, des reliquats de la forêt naturelle gaspésienne de plus en plus rares en Gaspésie», souligne-t-il.  Un «bioblitz» a permis d’identifier 150 espèces d’animaux, de végétaux et de champignons.

M. Leblanc-Perreault souhaite maintenant que «les gens s’approprient le lieu». Ils encouragent notamment les travailleurs à y prendre une marche sur leur heure de dîner, et à luncher au sommet.

L’aménagement du sentier, situé sur des terrains du collège, a coûté 30 000 $, payés par la Conférence régionale des élus et le Cégep de la Gaspésie et des Îles. À l’avenir, les promoteurs souhaitent ajouter de la signalisation et des panneaux d’interprétation.