• dimanche 15 décembre 2019 15 h 25

  • Météo

    4°C

  • Marées

Actualités

12 novembre 2013 16 h 34

Bonaventure : un salaire de 75 000 $ pour le maire

BONAVENTURE - La rémunération du maire de Bonaventure pourrait quadrupler dès le mois de décembre.

Le conseil municipal a déposé lundi soir un avis de motion qui prévoit faire passer le salaire annuel du premier magistrat de 13 000 à 60 000 $. Son allocation de dépense passerait de 6500 à 15 700 $, pour une rémunération totale d’un peu plus de 75 000 $.

En campagne électorale, le nouveau maire, Rock Audet, avait fait connaître son intention de travailler à temps plein et de majorer le salaire du premier élu en conséquence, s’il remportait les élections. Ce dernier n’avait cependant pas chiffré la rémunération envisagée, préférant laisser les conseillers décider.

Le nouveau maire juge la hausse proposée raisonnable, compte tenu de la nouvelle charge de travail qu’il aura à gérer. « Les conseillers se sont basés sur les éléments qu’ils ont en main. On parle d’un comparatif d’un maire payé à 12 997 $ qui travaillait un jour par semaine à un qui travaillera cinq jour semaines », souligne-t-il, ajoutant que l’analyse est « rationnelle ».

Des citoyens présents à la séance publique du conseil, dont plusieurs ex-conseillers, critiquent l’augmentation, la jugeant exagérée pour une municipalité de 2800 habitants. M. Audet promet d’offrir plus de détails afin de justifier la rémunération souhaitée, d’ici le vote, prévu le 9 décembre.

« C’est ce que les gens sur place nous ont demandé. Nous allons poursuivre l’analyse et arriver avec un peu plus de précisions sur les chiffres avancés et aussi sur le rôle d’un maire à temps plein à Bonaventure », précise-t-il en ajoutant qu’il est difficile de comparer avec d’autres municipalités, puisqu’il s’agit d’une première. « Il n’y a pas de municipalité environnante de moins de 3000 habitants où il y a un maire à temps plein. Ce qu’il faut retenir, c’est qu’il y a une volonté de soutenir le maire avec un salaire qui correspond à ses responsabilités et sa charge de travail ».

Les conseilleurs souhaitent aussi voir leur salaire augmenter. La motion propose que leur rémunération de base passe de 4326 $ à 5000 $, en plus de l’allocation qui passerait de 2162 $ à 2500$.

Le conseil présentera les arguments en faveur de la motion lors de la prochaine séance publique, le 9 décembre. Les opposants à la teneur de la hausse proposée promettent d’être sur place pour faire valoir leur point de vue. Le vote se tiendra le même soir.

Étiquettes :