• dimanche 15 décembre 2019 08 h 19

  • Météo

    7°C

  • Marées

Actualités

22 mai 2013 15 h 26

Christian Babin réélu comme président du Créneau éolien

GASPÉ - Le président de l’entreprise de plaquette de frein B&B de Gaspé, Christian Babin, a été réélu pour un second mandat à la présidence du Créneau éolien ACCORD. Cet organisme vise à rendre compétitif au niveau mondial le secteur éolien de la Gaspésie.

Le réseau ACCORD est une stratégie du gouvernement du Québec visant le développement de créneaux d’excellence dans un secteur économique pour chaque région. Dans la zone de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine et la MRC de Matane, le créneau éolien regroupe des acteurs industriels, économiques et institutionnels visant le développement d’une filière éolienne compétitive à l’échelle Nord-Américaine et internationale.

Christian Babin, président depuis 2011, avait travaillé avec l’industrie et la région à l’obtention d’un appel d’offre du gouvernement. Ces démarches ont porté leurs fruits car Pauline Marois a annoncé 800 mégawatts d’énergie éolienne pour le Québec. «Le premier objectif de mon nouveau mandat est d’obtenir le plus de retombées possibles au niveau de chaque entreprise du secteur et des sous-secteurs», explique M. Babin.

Créer des synergies

Parallèlement, le Créneau éolien favorise le développement d’entreprises et de marchés, l’offre d’une main d’œuvre qualifiée et la consolidation d’infrastructures de raccordement et de transport.

Il y aura des constructions d’éoliennes prévues jusqu’en 2016. En 2024, les premières éoliennes devront être modernisées et remplacées. «Il faut favoriser les emplois à long terme, soit le travail de maintenance», souhaite M. Babin.

Le président du Créneau éolien travaille dans le domaine depuis le début de cette industrie en Gaspésie. Il a été professeur en Technique de la maintenance industrielle au Cégep avant de monter sa propre entreprise. «Ma connaissance du milieu et mon réseau de contact m’ont aidé à avoir une vue d’ensemble et à créer des synergies entre les entreprises. C’est ma force pour ce mandat», analyse M. Babin.

Les industries de la Gaspésie et du Bas-Saint-Laurent acceptent de travailler ensemble. «La présence des entreprises des MRC de Matane, comme Enercon ou Marmen, nous permet d’avoir un appuie de taille», décrit M. Babin.