• dimanche 08 décembre 2019 20 h 49

  • Météo

    -4°C

  • Marées

Actualités

14 avril 2014 15 h 48

Cimenterie : des centaines d’emplois disponibles

Partager

PORT-DANIEL-GASCONS - Ciment McInnis encourage les entrepreneurs assignés au projet de cimenterie de Port-Daniel d'embaucher en premier lieu des Gaspésiens, ce qui réjouit le maire, Henri Grenier.

Lors d’une rencontre du comité de suivi de la cimenterie tenue la semaine dernière à Port-Daniel, le président de Ciment McInnis, Christian Gagnon, a confirmé vouloir favoriser l’embauche régionale, confirme le maire Grenier, qui a assisté à la rencontre en précisant toutefois que les personnes intéressées à y travailler doivent faire leur part. « Les gens ont un devoir même une responsabilité d’offrir leurs services aux entrepreneurs. D’ailleurs, le nom des entrepreneurs choisis sera affiché dans le site (Internet) de Ciment McInnis. Les gens intéressés pourront fournir leur nom ainsi que leur corps de métier ».

Henri Grenier a aussi tenu à dire que la venue d’un nouveau gouvernement libéral à Québec ne change en rien les plans du projet qui va aller de l’avant. « Le président de Ciment McInnis, Christian Gagnon, a été très clair à ce niveau-là. Il faut comprendre que c’est une entreprise privée. Ça fait environ 24 mois qu’ils travaillent sur ce projet. Ils sont rendus à l’étape de construction et le début des travaux est prévu au début du mois de mai, si la température le permet ».

L’entreprise engage localement

Dans un communiqué diffusé lundi, Ciment McInnis précise que le processus d’engagement est en cours, que plusieurs personnes ont déjà été choisies et que certaines sont résidantes de la région, notamment la personne responsable du suivi environnemental, de la santé et sécurité ainsi que la secrétaire administrative. « Tous les postes ne pourront être pourvus par des employés de la région, mais Ciment McInnis réitère son engagement à favoriser l’emploi local. Environ 2 200 personnes possèdent des cartes de compétence dans les métiers de la construction de Gaspé à Bonaventure. Il y a donc un grand bassin de ressources disponibles », rappelle l’entreprise.

Les principaux travaux qui seront réalisés cette année seront la construction de la route d’accès, la préparation du site, les travaux de concassage, le coulage du béton, l’installation d’alimentation temporaire électrique, des travaux liés au terminal maritime (pieux, passerelles et tablier de béton), la construction des silos et de la structure de la tour de préchauffage. Ainsi, de mai à juillet, de 100 à 200 personnes travailleront sur le chantier et de 300 à 600 personnes d’août à décembre.