• dimanche 15 décembre 2019 19 h 47

  • Météo

    -2°C

  • Marées

Actualités

31 janvier 2014 12 h 18

Cimenterie : Québec confirme sa contribution

NEW RICHMOND - Dans le cadre d’un accord de principe conclu avec Ciment McInnis, le gouvernement du Québec confirme sa contribution, par l'entremise d'Investissement Québec, de l’ordre de 350 millions de dollars.

 

Ce montant comprend un investissement en capital-actions de 100 millions de dollars et un prêt pouvant atteindre 250 millions de dollars.

La première ministre du Québec, Pauline Marois, accompagnée du ministre délégué aux Régions et ministre responsable de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Gaétan Lelièvre, et du député de Bonaventure, Sylvain Roy, a confirmé l’accord de principe avec l’entreprise Ciment McInnis pour la construction d’une cimenterie à Port-Daniel-Gascons.

Le président et chef de la direction de la Caisse de dépôt et placement du Québec, Michael Sabia, le président-directeur général d’Investissement Québec, Mario Albert, et le président du Groupe Beaudier, Laurent Beaudoin, étaient également présents lors de cette annonce livrée devant tout le gratin politique et économique de la région réunie à la salle multifonctionnelle de Port-Daniel-Gascons.

Ce projet, estimé à 1 milliard de dollars, entraînera la création de 2300 emplois durant la phase de construction, qui débutera au printemps 2014, et quelque 400 emplois seront liés à la mise en opération de la cimenterie, prévue au printemps 2016.

La nouvelle cimenterie aura une capacité annuelle de 2,2 millions de tonnes de ciment. Le projet annoncé vise également l’exploitation d’une carrière de pierres calcaires située à proximité. Ce gisement représente un approvisionnement d’une durée approximative de 100 ans. De plus, un terminal maritime sera aménagé dans la région afin d’exporter du ciment sur la côte est des États-Unis, le principal marché étranger convoité par l’entreprise.

« L’implantation d’une cimenterie à Port-Daniel-Gascons créera des emplois durables et diversifiera l’économie de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine », a déclaré Pauline Marois.

« Il s’agit d’un des projets industriels les plus audacieux au Québec », a précisé Gaétan Lelièvre en saluant la concertation de tous les décideurs régionaux autour du projet.

« Notre cimenterie utilisera des équipements ultraperformants à la fine pointe des plus récentes technologies environnementales, ce qui permettra d’assurer la conformité aux exigences internationales de plus en plus strictes, a mentionné le président-directeur général de Ciment McInnis, Christian Gagnon. Avec l’appui du gouvernement du Québec, notre entreprise sera à l’avant-garde sur les plans technologique et environnemental, et compétitive sur des marchés en pleine croissance. »