• jeudi 12 décembre 2019 14 h 07

  • Météo

    -11°C

  • Marées

Actualités

20 septembre 2013 5 h 58

Kevin Parent participe à une manif contre le pétrole à Gaspé

Partager

GASPÉ – Le chanteur et comédien Kevin Parent demande à Québec de respecter « une bonne zone tampon » entre les résidences et les puits servant à l'exploration et l'exploitation pétrolière.

Participant jeudi midi à une manifestation organisée par le groupe Ensemble pour l’avenir durable du Grand Gaspé à laquelle une cinquantaine de personnes ont répondu à l’appel, l’artiste de Miguasha souhaite que le nouveau règlement sur l’eau potable mette l’humain en priorité. « Il devrait respecter plus que penser à la Loi sur la qualité de l’eau. Tu gosses pas avec ça, la qualité de l’eau. C’est pas être contre le pétrole, c’est pour être pour l’eau. Une bonne zone tampon… Vas pas couper dans ça, vas pas gosser avec ça », lance l’artiste gaspésien.

Il dit comprendre les inquiétudes face à l’arrivée de cette industrie à Gaspé : « Pour avoir vécu une exploration pétrolière en face de chez moi [par Gastem et Hydro-Québec au milieu des années 2000], je peux comprendre la crainte de certaines  personnes et elles ont raison d’avoir ce sentiment-là. Ça peut vraiment perturber une vie », dit-il.

« Personne ne veut avoir ça dans sa cour. Personne ne veut avoir son eau potable menacée. Je comprends la fierté économique et que c’est important de prospérer. Il faut comprendre les enjeux. Qu’est-ce qu’on risque de perdre pour ce qu’on va gagner et qui va gagner? », ajoute M. Parent.

Venu pour entendre

Kevin Parent est venu à Gaspé pour entendre les revendications des manifestants, mais il se défend de prendre position en faveur de la fin de l’exploration et de l’exploitation pétrolière sur le territoire municipal, comme le réclame le groupe.

« Je ne suis pas rendu là. Moi je suis pour le respect des gens, le respect de leurs terrains, l’eau potable. Plus loin que ça, je ne suis pas ici pour ça. Ça ne veut pas dire que je suis pour. Je ne suis pas ici pour ça », insiste l’artiste.

C’est d’abord la curiosité qui l’a attiré au bout de la péninsule : « Je suis curieux. J’entends des affaires et je suis gaspésien moi-aussi. Ça implique Gaspé énormément, mais ça ne veut pas dire que nous autre on ne peut pas appuyer les gens qui sont concernés », explique M. Parent.

Étiquettes : ,