• dimanche 08 décembre 2019 05 h 07

  • Météo

    -9°C

  • Marées

Actualités

17 octobre 2013 7 h 04

Le collectif Accès Sages-Femmes Baie-des-Chaleurs s’impatiente

MARIA - Le collectif Accès Sages-Femmes Baie-des-Chaleurs dénonce la lenteur des démarches visant l'implantation d'un service de sages-femmes au Centre de santé et des services sociaux de la Baie-des-Chaleurs (CSSSBC).

Après plusieurs actions entreprises par le collectif, le CSSSBC avait convenu, à l’été 2012, de mettre en place un comité visant l’implantation du service. La porte-parole du collectif, Marie-Josée Racine, soutient que depuis ce temps, les dirigeants ne cessent de repousser sa concrétisation. « Le dossier traîne, déplore-t-elle. On attendait la mise en place de la table de travail pour l’automne 2012 et il n’y a toujours rien de fait à ce jour. »
Rappelons que dans sa politique de prénatalité, le gouvernement souhaite faire augmenter à 10 % le nombre d’accouchements pris en charge par les sages-femmes d’ici 2018.
Un service rentable
La porte-parole du collectif dit « comprendre » le contexte budgétaire de l’établissement de santé, mais soutient que l’implantation du service peut être rentable. « Des études démontrent que les sages-femmes font économiser. Comme elles travaillent beaucoup en prévention, ça évite des complications pendant la grossesse, pendant l’accouchement. C’est un service qui coûte moins cher à l’État aussi », pense-t-elle.
Le collectif peut compter sur l’appui de plusieurs groupes de femmes de la région, dont Centr’Elles. La coordonnatrice, Nathalie Babin, juge important d’offrir le choix aux femmes « À mon avis, c’est un incontournable. Il faut permettre aux femmes et aux familles de faire leur choix, de connaître la pratique sage-femme et de l’utiliser », dit-elle.