• jeudi 12 décembre 2019 10 h 50

  • Météo

    -10°C

  • Marées

Actualités

27 octobre 2011 9 h 18

Les soins d’urgence en région sous la loupe de chercheurs

La Chaire de recherche en médecine d’urgence Université Laval – CHAU Hôtel-Dieu de Lévis mènera une large étude sur trois ans concernant les soins d’urgence en région.

En Gaspésie, l’hôpital de Maria et les centres hospitaliers de Chandler, de Gaspé, de l’Archipel et des Monts seront sous la loupe des chercheurs travaillant sous l’égide du titulaire de la Chaire de recherche, l’urgentologue Dr Richard Fleet.

Peu d’information est disponible concernant les urgences des différentes régions du territoire québécois. Le Dr Fleet souhaite d’abord répertorier l’équipement disponible dans les établissements régionaux. Mais pour lui, il est également important de connaître quelles sont les ressources humaines dispersées à travers la province. «Le nombre de médecins en urgence, les besoins en médecins dépanneurs, les infirmières, la formation des gens en urgence et aussi les indicateurs de performance comme la durée de séjour seront évalués», explique-t-il.

Une première au Québec

Il s’agit de la première étude du genre au Québec. Le Dr Fleet explique cette situation de deux façons. Premièrement, les chercheurs se retrouvent principalement dans de grands centres hospitaliers urbains. Deuxièmement, une telle recherche est compliquée de par l’éloignement des régions. «Le personnel hospitalier est déjà très occupé à maintenir le bateau à flot. Nous souhaitons qu’ils aient les ressources et le temps pour participer à l’étude», ajoute-t-il.

La Chaire de recherche disposera de 90 000 $ par année pour mener à terme son travail. Les régions de l’Abitibi-Témiscamingue, du Bas-Saint-Laurent, de la Capitale-Nationale (Charlevoix), de Chaudière-Appalaches, de la Côte-Nord et de l’Estrie seront aussi consultées.