• samedi 14 décembre 2019 19 h 17

  • Météo

    1°C

  • Marées

Actualités

23 mai 2014 9 h 29

Nouvelle troupe de théâtre amateur à Percé

PERCÉ — La nouvelle troupe de théâtre Percé… Les Planches du Centre communautaire l’Oasis, présente La nuit de Gital Proust les 30, 31 mai et 1er  juin prochains à La Vieille Usine de L’Anse-à-Beaufils, une fantaisie philosophique sur le temps qui s’adresse à un public de 9 à 99 ans dit l’auteure Jeannette Myles.

 

« Quand je suis revenue dans la région, j’ai voulu monter ce projet et le Centre communautaire L’Oasis m’a prise sous son aile pour me permettre de le faire », dit Mme Myles.

 

La troupe Percé…les Planches  a ainsi vu le jour l’automne dernier, dans le cadre des activités parrainées par l’Oasis de Percé.  

 

C’est ainsi que 10 comédiens amateurs de 15 à 65 ans ont accepté de sortir de leur zone de confort pour relever le défi de monter sur les planches pour la première fois. 

 

« On y travaille depuis septembre [2013] », dit avec fierté l’enseignante à la retraite qui a écrit la pièce il y a quelques années et qui signe la mise en scène en plus d’être la conceptrice des décors et des costumes.

 

« Plusieurs personnes se sont investies bénévolement dans le projet. C’est un beau projet de communauté », mentionne Mme Myles.

 

L’histoire gravite autour de l’horloger Gital Proust. La nuit précédant son départ pour un congrès d’horlogerie en Angleterre, Morphée le dieu des songes, le transporte dans un rêve étrange. Il fait même partie de ce rêve où s’interpellent, dans sa boutique, les aiguilles étourdies d’une horloge grand-père, un sablier oublié qui toussote, une Mort-fine en mal de douceur, une montre de poche vaniteuse et jalouse et un Roger Bontemps aux prises avec une Éternité hautaine.

 

« Chaque instrument du temps [comme le sablier, les aiguilles, etc.] est personnifié par un comédien. Le seul personnage humain est M. Proust. C’est un rêve qu’il fait », explique l’auteure.

 

C’est la deuxième pièce de théâtre que signe Mme Myles. « Je fais ça amateur, mais j’aime ça et j’ai d’autres projets du genre », dit la dame qui a quelques contes et poésies dans son sac.

 

Les représentations du 30 et 31 mai sont à 20 h 30 et celle du 1er juin sera présentée en matinée à 14 h à La Vieille Usine de L’Anse-à-Beaufils. Pour se procurer des billets pour La nuit de Gital Proust, on compose le 418 782-2277. L’admission est de 15 $.

Étiquettes :