• lundi 16 décembre 2019 02 h 49

  • Météo

    -7°C

  • Marées

Actualités

18 octobre 2012 15 h 56

Pétrole : Lise Chartrand souhaite rencontrer Gaétan Lelièvre

Partager

Alors que Québec se montre ouvert à l'exploitation et la fracturation du pétrole, le regroupement citoyen Ensemble pour l'avenir durable du Grand Gaspé se dit déçu face à cette éventualité.

La ministre des Ressources naturelles, Martine Ouellet, a déclaré récemment que le Parti québécois était favorable à l’exploitation pétrolière. La semaine dernière, le ministre responsable de la région, Gaétan Lelièvre, a ajouté qu’avant d’autoriser de l’exploitation en milieu urbain, et de la fracturation, il devra y avoir des consultations publiques et possiblement un BAPE.

«C’est un gros retour en arrière, c’est très décevant. On va tenter d’avoir une rencontre avec le ministre Gaétan Lelièvre à ce sujet», explique la présidente du comité, Lise Chartrand.

Fort d’une résolution qui réclame qu’il n’y ait plus aucune exploration ni exploitation pétrolière sur le territoire de la Ville de Gaspé, le comité va de l’avant, malgré tout. «C’est sûr qu’une action citoyenne a toujours un certain poids. On n’a pas l’intention de lâcher. Les élus vivront avec leur propre décision», dit Mme Chartrand.

Le comité demande à Pétrolia d’avoir plus de respect envers la position des citoyens. «J’aimerais qu’ils viennent ici pour rencontrer les citoyens qui vivent juste à côté. Ce serait la moindre des choses», dit la présidente du groupe qui compte 300 membres.

Pétrolia entend rencontrer les citoyens en décembre.

Le comité a tenu une manifestation jeudi matin devant les bureaux de l’entreprise, à Gaspé. À peine une dizaine de militants étaient présents. Malgré tout, le comité entend continuer à tenir ce genre de mobilisation.