• vendredi 06 décembre 2019 14 h 01

  • Météo

    -1°C

  • Marées

Actualités

22 avril 2014 16 h 00

Premier album pour Fred et sa grosse bande d’Improvisateux

CARLETON-SUR-MER — En novembre, le Laboratoire Alchimique à Québec accueillait Frédéric Lebrasseur, originaire de Paspébiac, et ses musiciens pour effectuer l'enregistrement de leur album devant public. L'étonnant chef d'orchestre en improvisation et son groupe ont procédé au lancement de leur album le mois dernier, au Sous-Sol du Cercle Lab Vivant, à Québec.

« Le lancement s’est très bien déroulé au Cercle. Nous étions une centaine de personnes lors du cinq à sept. À 20 h j’ai joué en duo avec René Talbot, en improvisation totale. J’étais à la batterie et René à la basse », explique M. Lebrasseur. Rappelons que c’est M. Talbot qui a enregistré Live en Studio!, un album qui s’est produit en seulement deux soirs.

Contrairement à Frank Zappa, la musique qui ressort de Live en Studio! est  expérimentale. « Zappa est toujours précis et à la perfection, tandis que mon album ne l’est pas. Je suis plutôt à la quête de spontanéité totale et de fraîcheur! Quand même, c’est toute une influence et une inspiration pour moi », précise le chef d’orchestre en improvisation qui aime travailler sans filet musical structuré.

Accompagné d’une guitare électrique, d’un violon électrique, d’une clarinette, de saxophones soprano, ténor, baryton, de deux saxophones alto, d’une batterie et de bruitages, Fred Lebrasseur arrive à faire ressortir le talent de chacun de ses musiciens avec beaucoup de couleur.

De la parole aux gestes

Grâce à sa quarantaine de signes manuels et de ses nombreuses expressions faciales, Fred Lebrasseur parvient à diriger les Improvisateux. Ceux-ci peuvent jouer librement sans avoir à apprendre de partitions. Ils doivent toutefois avoir une bonne écoute, être suffisamment ouverts aux sons qui les entourent et suivre les directives du maestro, qui sont parfois divulguées à la voix avant d’envoyer la musique. 

Pour Fred Lebrasseur, diriger des musiciens qui improvisent, c’est aussi ne jamais vraiment savoir à quoi ressemblera le produit final. « C’est toujours une question de perceptions. Est-ce qu’une musique que l’on peut qualifier de chaotique sera appréciée ou non? J’aime prendre des »risques », mais est-ce que ce sont vraiment des risques? Il y a toujours de la place pour se mettre en danger. Maintenant, je le fais comme chef d’orchestre en improvisation. » 

Bref, Live en Studio! est une œuvre brute, qui nous amène dans une variété d’univers différents. Il touche parfois au rock progressif de King Crimson, passe à travers la surprise de Zappa, tombe dans le free-jazz de Coltrane, ou frôle la musique minimaliste de Glass, etc.

Étiquettes :