• lundi 09 décembre 2019 10 h 05

  • Météo

    -1°C

  • Marées

Actualités

3 mai 2013 11 h 22

Quai fermé : Percé menace Ottawa

Partager

PERCÉ – La Ville de Percé a mis en demeure le ministère de Pêches et Océans (MPO) de rétablir l’accès au quai aux piétons d’ici lundi, 16 heures, à défaut de quoi elle prendra les moyens appropriés pour le faire.

«On pourrait enlever les blocs, lance d’entrée de jeu le maire de Percé, Bruno Cloutier. Je rencontre le conseil lundi soir et on verra en temps et lieu le moment où on pourrait les retirer», dit le maire.

Il n’accepte pas qu’Ottawa utilise ce moyen de pression afin de faire accepter par la Ville le transfert de propriété. «C’est de la provocation et de l’intimidation», selon lui.

Il précise que la municipalité n’est pas prête à accepter le transfert, tant qu’elle ne sera pas fixée sur le sort réservé à la promenade, qui a besoin d’une réfection majeure en raison des dernières tempêtes qui ont endommagé sévèrement cette infrastructure.

Le maire précise que ce n’est qu’une petite section du quai qui est «défectueuse». Rien, selon lui, ne met en danger la circulation piétonnière, acceptant du même coup qu’on interdise le quai aux automobilistes.

La Ville exige également une étude exhaustive sur l’état général de l’infrastructure et que si des travaux urgents étaient nécessaires, qu’ils soient réalisés sans délai.

Mercredi midi, le ministère a fermé sans préavis l’accès au quai, étant donné l’état de désuétude de l’infrastructure.

Pourtant la mairie avait lancé un appel au MPO de réparer le quai avant la saison touristique, ce qui est jusqu’à présent demeuré lettre morte.

Le député fédéral de Gaspésie-Les Iles, Philip Toone, a jugé jeudi la situation inacceptable et a demandé que l’infrastructure soit réparé dans les plus brefs délais d’autant que la saison de homard a lieu et les touristes arrivent à grand pas.

Étiquettes :