• dimanche 15 décembre 2019 12 h 51

  • Météo

    7°C

  • Marées

Actualités

18 décembre 2013 10 h 46

Québec envisage d’aider des entreprises de Murdochville

Partager

MURDOCHVILLE – Le ministre responsable de la région Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Gaétan Lelièvre, a rencontré la Ville de Murdochville  et des commerçants mardi pour faire le point sur une aide éventuelle de Québec afin de maintenir les services de proximité.

La station-service a besoin de moderniser ses installations, rendues à la fin de leur vie utile, et le marché d’alimentation réclame un coup de pouce afin de maintenir les services.

« Il y a des ouvertures, commente la mairesse Délisca Ritchie-Roussy, qui ajoute qu’il y a des programmes pour ça. »

Outre Mme Ritchie-Roussy, les commerçants impliqués étaient aussi présents à la rencontre.

« Ils vont faire leur travail, leurs devoirs. Il n’y a pas eu de réponse définitive aujourd’hui. Mais c’est très encourageant », souligne la mairesse.

Ils devront notamment fournir des documents, notamment administratifs, afin de démontrer la nécessité d’une aide financière de la part de Québec.

« Pour nous, ce sont des services essentiels. Demain matin, je ne peux pas aller chercher mon essence à 40 ou 90 kilomètres. La même chose pour l’alimentation », explique Mme Ritchie-Roussy.

Fragilité économique

Les démarches ont été entreprises à la fin de l’été par la Ville auprès du Centre local de développement de la Côte-de-Gaspé alors que la fin de la construction de parcs d’éoliennes a fragilisé l’économie locale.

Le gouvernement du Québec a été interpelé, mais il s’agit d’une question délicate, a toujours souligné le ministre Lelièvre. En effet, il n’existe aucun programme pour aider des entreprises privées.

Mais il a déjà indiqué que la planche de salut pourrait se trouver dans le programme de maintien des services de proximité.

Québec a déjà aidé la quincaillerie il y a quelques années à partir de ce volet particulier.

Budget municipal

Murdochville a adopté mardi soir son budget municipal.

Le budget équilibré totalise 1 836 900 $ en 2014.

Seule la taxe foncière pour les immeubles de catégorie villégiature verra le taux passer de 2,891 $ du 100 $ d’évaluation à 3,048 $.

Étiquettes :