• lundi 16 décembre 2019 01 h 21

  • Météo

    -6°C

  • Marées

Actualités

13 novembre 2012 15 h 23

Rocher-Percé : des proches aidants veulent former une association

Partager

Des proches aidants de Percé souhaitent former une association qui pourrait réunir tous les proches aidants de la MRC du Rocher-Percé.

L’idée a été lancée lors d’un point de presse tenu la semaine dernière à l’hôtel de ville de Percé par une aidante naturelle, Louisette Blondin, qui était accompagnée pour l’occasion de la coordonnatrice communautaire du CSSS du Rocher-Percé, Francine Roy.

Mme Blondin agissait à titre de porte-parole de la douzaine de proches aidants qui ont entamé, il y a quelque temps,  une démarche de création d’une association à charte auprès notamment du Regroupement des aidants naturels du Québec et de Francine Roy, qui a assuré sa pleine collaboration.

«Je soutiens cette initiative, dit-elle. Et on fait appel aujourd’hui aux proches aidants et aidantes de notre MRC s’ils veulent [par l’entremise d’une association] un endroit, un lieu pour exprimer leurs besoins, pour briser leur isolement et pour les soutenir. On les encourage à créer une association. Le réseautage, c’est également important», fait valoir Mme Roy.

Selon elle, les proches aidants «sont des ressources inestimables.» Elle estime qu’au Québec une personne sur sept est une proche aidante.

Une personne multifonctionnelle

Et les tâches qu’un aidant naturel doit accomplir sont nombreuses, rappelle Louisette Blondin. «Il faut être en mesure de répondre à toutes sortes de besoins, comme la gestion des médicaments afin de s’assurer que la personne aidée prend les bons médicaments et qu’il n’y a pas d’erreur dans la dose. Ça peut aussi être réparer la maison, s’occuper du déneigement, tondre le gazon. L’aidant naturel est une personne qui est souvent multifonctionnelle.»