• dimanche 08 décembre 2019 23 h 29

  • Météo

    -4°C

  • Marées

Actualités

23 septembre 2011 11 h 08

Un « échantillon » de 3000 tonnes d’argile pour Orbite

Exploration Orbite prélèvera 3000 tonnes d’argile alumineuse de sa propriété de Grande-Vallée dans les prochains jours. Cette argile servira à tester son procédé d’extraction de l’alumine, puis à envoyer des échantillons chez des clients potentiels.

Orbite a obtenu son permis du ministère des Ressources naturelles et de la Faune pour prélever ce volume. Dans son usine de Cap-Chat, Orbite raffine l’argile gaspésienne pour obtenir deux types d’alumine. L’alumine de haute pureté (à 99,99 %) est utilisée dans la fabrication de lumières DEL ou de fibre optique. Raffinée à 99,7 %, l’alumine dite métallurgique pourrait servir de matière première aux alumineries québécoises.

L’alumine doit maintenant être testée dans une aluminerie « pour vérifier qu’on arrive bel et bien à obtenir du métal [de l’aluminium] dans les grandes cuves », explique Richard Boudreault, président et chef de la direction d’Orbite.

Selon M. Boudreault, Orbite respecte ses échéanciers. « On est en train de faire l’optimisation du procédé, explique-t-il. On prépare le design de modification de l’usine de Cap-Chat [qui se spécialisera dans la production d’alumine de haute pureté], et le design d’une usine d’alumine métallurgique qui sera située en Estran. »

L’étude sur l’emplacement de cette seconde usine commencera de façon « imminente », affirme le président. Orbite prévoit que les deux usines seront fonctionnelles d’ici la fin de 2013, avec 250 emplois directs au total.