• samedi 07 décembre 2019 14 h 09

  • Météo

    -7°C

  • Marées

Actualités

8 février 2012 7 h 33

Un nouveau départ pour Rue de la Cité

Une soixantaine de personnes ont assisté mardi soir à l’inauguration officielle des locaux de la coopérative Rue de la Cité sur l’avenue de Grand-Pré à Bonaventure.

L’ouverture de ce nouvel espace marque un tournant important dans l’histoire de cette jeune coopérative de solidarité. Sa coordonnatrice, Catherine Landry, mentionne que l’organisme peut maintenant se concentrer sur sa mission, soit d’offrir un service d’accueil et d’intégration aux personnes immigrantes et un lieu de socialisation aux jeunes adultes.

«Avec ce lieu physique, on est maintenant en mesure de démarrer plus officiellement nos activités. Ça nous permet d’avoir un espace pour recevoir les jeunes adultes, les immigrants, faire des réunions et offrir différentes activités», a mentionné Mme Landry.

La coordonnatrice invite maintenant la population à s’approprier l’endroit en proposant des événements et en participant à différentes activités de socialisation. «Ce qu’on veut, c’est que les gens nous suggèrent des idées, comme des ateliers de langue, de cuisine, des conférences, des sorties plein air.  Rue de la Cité est un organisme ouvert à tous et les possibilités sont infinies», a-t-elle expliqué.

Déjà, une dizaine d’événements figurent au calendrier de la coopérative, dont une dégustation de bières et fromages dans le cadre d’un encan d’œuvres d’artistes de la région le 25 février et une conférence culturelle sur le Mali le 9 mars.

Un long parcours

Rappelons que ce projet est né il y a plus de neuf ans d’une demande des jeunes adultes de la MRC de Bonaventure. Ces derniers souhaitaient avoir un espace pour se retrouver et socialiser. Au fil du temps, le projet a évolué et, récemment, un service d’accueil et d’intégration aux personnes immigrantes est venu se greffer à la mission de l’organisme.

Une stratégie qui a permis à la coopérative d’obtenir du financement, dont près de 35 000 $ du Fonds de soutien à l’établissement de services d’accueil et d’intégration des personnes immigrantes 2010-2012, géré par la Conférence régionale des élus de la Gaspésie-les-Îles (CRÉGÎM).

Présent à l’ouverture des locaux, le président de la CRÉGÎM, Bertrand Berger, a d’ailleurs déclaré que le service de Rue de la Cité prend tout son sens à une époque où l’immigration est nécessaire pour combler les besoins de main-d’œuvre dans la région. «On prévoit la création de 9000 nouveaux postes en Gaspésie d’ici deux ans. Alors c’est clair que l’immigration pourrait nous être d’un grand support. Et pour accueillir les immigrants, les assister dans leur intégration et s’assurer qu’ils demeurent ici, on a besoin d’organismes comme Rue de la Cité», a déclaré celui qu’il qualifie l’inauguration de la coopérative comme un «moment historique» pour la MRC de Bonaventure.

Déjà à pied d’œuvre

Même s’il s’agissait d’un lancement officiel, Mme Landry a précisé que la coopérative est à pied d’œuvre depuis déjà un bon moment. Récemment, elle a eu l’occasion de mettre à profit la nouvelle vocation d’accueil et d’intégration aux personnes immigrantes en soutenant Hideaki Koizumi, un japonais établi dans la région depuis le mois de juillet dernier avec sa femme originaire de Montréal et ses deux enfants.

M. Koizumi, qui a vécu sept ans en Colombie-Britannique, a déménagé  en Gaspésie sans aucune connaissance de la langue française. Au départ, il admet qu’il était un peu découragé. «J’étais sûr qu’il n’était pas possible d’obtenir des cours de francisation dans la région. Et puisque je ne connais pas beaucoup de monde, c’est difficile d’apprendre au jour le jour. Mais quand on m’a présenté à Rue de la Cité, j’ai appris que des cours de français sont disponibles pour les immigrants», a-t-il mentionné.

La coopérative est soutenue financièrement notamment par la CRÉGÎM, le ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles, le ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale, l’Agence de santé des services sociaux Gaspésie-les-Îles, la Commission jeunesse Gaspésie-les-Îles, la Caisse populaire Desjardins des Quatre-Vents de Bonaventure, la MRC de Bonaventure et la Ville de Bonaventure.