• samedi 07 décembre 2019 06 h 19

  • Météo

    -12°C

  • Marées

Actualités

3 octobre 2011 7 h 17

Un pas de plus pour Orbite

Partager

Exploration Orbite, qui possède un gisement d’alumine au nord de Grande-Vallée, annonce que ses projets liés à la production de deux sortes d’alumine, l’une métallurgique et l’autre de haute pureté, progressent selon l’échéancier qu’elle s’était fixé.

«Orbite continue de respecter son calendrier en suivant une approche étape par étape, se réjouit le président et chef de la direction de l’entreprise, Richard Boudreault. L’équipe est déterminée et axée sur la concrétisation de ses projets d’alumine de haute pureté et d’alumine métallurgique.»

Nouvelle demande de brevet

La compagnie a déposé une nouvelle demande de brevet provisoire et a émis un appel d’offres en lien avec son projet d’usine d’alumine métallurgique qui devrait être située à Murdochville, Grande-Vallée ou Sainte-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine. L’usine-pilote de Cap-Chat, qui poursuit sa production d’alumine métallurgique, produira, dans l’avenir, de l’alumine de haute pureté.

La demande de brevet aux États-Unis permet à Exploration Orbite de protéger son procédé de récupération des réactifs et de commercialiser de l’alumine, des oxydes de haute pureté, dont l’hématite, le silicium, le magnésium, les terres rares et autres oxydes précieux. «Ce nouveau brevet protège la technologie novatrice d’Orbite, tant en termes d’efficacité que de rentabilité, comparativement aux méthodes actuellement utilisées pour la production de l’alumine métallurgique», précise l’agent de brevets chez Bereskin & Parr, David St-Martin.

L’appel d’offres lancé par l’entreprise est lié à l’étude de faisabilité portant sur l’usine d’alumine métallurgique. Elle visera à évaluer toutes les facettes de l’industrialisation de l’usine. Parmi les firmes invitées à soumettre une proposition, celle qui sera retenue devra faire une analyse approfondie de la totalité du procédé et des opérations minières, en tenant compte des aspects financiers et environnementaux. L’étude devra être terminée afin la fin du premier semestre de 2012.

Étiquettes :