• dimanche 08 décembre 2019 05 h 06

  • Météo

    -9°C

  • Marées

Actualités

16 octobre 2012 10 h 36

Une autre étape franchie pour la future usine d’Orbite

Partager

La conception finale de la future usine d'alumine métallurgique d'Orbite Aluminae a été modifiée et est maintenant complétée. La construction de la première phase est prévue en 2013, pour être terminée vers la fin de 2014.

La conception de l’usine a été réalisée en collaboration avec M & K, une entreprise spécialisée dans la conception de procédés chimiques. Avec ces nouveaux plans, Orbite entend réduire de façon significative sa dépendance aux combustibles fossiles d’au moins 30% et son utilisation en eau de 60%. Selon la direction, cette réduction devrait se traduire sur les coûts estimés d’apport en capital et d’opération de l’usine.

La conception de l’usine propose une nouvelle technique de calcination en utilisant des lits fluidisés en circulation fonctionnant à de plus basses températures et permettant une réutilisation de la chaleur dans le système de régénération de l’acide chlorhydrique.

Sans spécifier l’endroit où cette usine sera construite, Orbite a fait savoir, par voie de communiqué, que l’étude de faisabilité du bâtiment, qui est actuellement au stade de l’ingénierie, sera modifiée en fonction de sa nouvelle conception. Se trouvera-t-elle sur le territoire de Sainte-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine ou sur celui de Grande-Vallée? La direction d’Orbite ne veut pas se prononcer.

Pas de BAPE

La direction d’Orbite Aluminae, Richard Boudreault, a refusé nos demandes d’entrevue. Il a donc été impossible de connaître les raisons pour lesquelles l’entreprise a décidé de traiter 6960 tonnes d’argile alumineuse par jour, alors que si elle atteignait 7 000 tonnes, elle devrait s’assujettir au processus d’examen Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE).

Au printemps dernier, l’organisme Environnement Vert Plus de Maria a fait parvenir, par lettre, une demande au ministère de l’Environnement afin d’exiger qu’Orbite se soumette au processus du BAPE. La requête a été rejetée, prétextant que l’entreprise d’exploitation d’alumine était conforme à la réglementation.

Il a également été impossible de connaître l’état d’avancement des travaux de l’usine de haute pureté qui est actuellement en construction dans le parc industriel de Cap-Chat.

À lire aussi

Orbite Aluminae obtient un bail minier de 20 ans à Grande-Vallée

Orbite amorce la construction de son usine à Cap-Chat

Plusieurs nouveautés pour Orbite

Orbite élargit sa propriété