• samedi 14 décembre 2019 09 h 09

  • Météo

    -3°C

  • Marées

Blogue citoyen

6 juillet 2017 11 h 15

L’ÉTÉ, C’EST FAIT POUR JOUER… ET ÊTRE ACCESSIBLE!

Eve Bourret

Unité régionale loisir et sport

Partager

L’été est à nos portes et qui dit été, dit activités extérieures telles le vélo, le kayak, la plage… Pour plusieurs d’entre nous, ces activités vont de soi, mais sont-elles réellement accessibles à tous? Lorsqu’on vit avec un handicap visuel, est-ce possible de profiter des pistes cyclables disponibles le long de la Gaspésie? Une personne ayant une déficience intellectuelle peut-elle prendre le large à bord d’un kayak? Comment peut-on se rendre sur la plage lorsqu’on est en fauteuil roulant?

En Gaspésie, de plus en plus de personnes vivant avec un handicap peuvent répondre que ces activités sont possibles! En effet, une pléiade de sports adaptés est maintenant offerte dans la région.

Des services de prêt de matériel adapté
Nancy Kearney a déjà des plans pour cet été. Elle troquera son déambulateur pour un vélo à propulsion manuelle afin de profiter des merveilleux paysages que lui offre le Circuit des Bâtisseurs à Chandler. En effet, grâce aux services de l’organisme Accès-Cycle, il est possible pour les personnes vivant avec un handicap d’emprunter un vélo, un tandem ou encore un kayak pour quelques heures.

Aux dires de Nancy, pratiquer ce sport adapté est des plus bénéfiques pour elle et contribue à contrer l’évolution de sa maladie : « J’utilise mes bras quand je fais du vélo pour me propulser. C’est sûr que ça va m’aider pour me relever parce que je vais prendre de la force. » Que ce soit à Carleton-sur-Mer, à New Richmond ou à Chandler, les membres d’Accès-Cycle peuvent profiter de ce service de location tout l’été.

Du côté de Gaspé, la Ville compte dès cet été mettre à la disposition des citoyens un fauteuil roulant amphibie permettant aux personnes à mobilité réduite de profiter de la plage Haldimand. Ce type de chaise, qui permet non seulement de circuler sur un terrain sablonneux, mais aussi de se baigner, pourra être emprunté sous peu pour un coût modeste. Ce service existe aussi aux Îles-de-la-Madeleine depuis quelques années.

Briser l’isolement
Au-delà de l’activité physique, pratiquer un sport adapté permet aux personnes vivant avec un handicap de briser l’isolement. À ce sujet, Nathalie Kearney, coordonnatrice du Centre la Joie de Vivre à Chandler, renchérit : « C’est de l’inclusion et de l’intégration. C’est vraiment se sentir comme monsieur et madame Tout-le-monde. Moi aussi, je suis capable de faire du sport. Je ne suis pas juste à la maison à ne rien faire en avant de l’ordinateur. »

Sous cette optique est aussi né le Rassemblement sportif des personnes handicapées de la Gaspésie. Ce rassemblement de personnes vivant avec des limitations a lieu chaque année dans une municipalité différente. Il regroupe près d’une centaine de personnes le temps d’une journée de juin où bonne humeur et complicité ne manquent pas d’être au rendez-vous. Des activités sportives de toutes sortes y sont prévues tel le boccia, un sport accessible apparenté à la pétanque.

Magalie Forest, qui travaille activement depuis 9 ans à développer le sport et le loisir adapté en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine, a plus d’une fois observé les bienfaits de ce genre d’événement sur les participants. « D’année en année, le Rassemblement sportif est attendu et on sent un réel sentiment d’appartenance à cet événement. » 2017 aura d’ailleurs été une année record pour cette activité qui a réuni près de 180 personnes vivant avec un handicap, de partout en Gaspésie.

Pour découvrir Accès-cycle, visionnez les capsules en ligne sur la chaîne Youtube de l’URLS GIM.