• vendredi 06 décembre 2019 15 h 35

  • Météo

    -3°C

  • Marées

Blogue citoyen

12 mai 2017 14 h 17

PROFESSION : SEMEUSE DE PASSION

Eve Bourret

Unité régionale loisir et sport

Partager

Certains intervenants contribuent au quotidien à (r)accrocher les jeunes à l’école. Ces personnes vous diront, humblement, qu’ils ont très peu à voir avec la persévérance scolaire. Pourtant, ce sont eux qui, chaque jour, sèment de petites graines de persévérance ici et là. On les appelle responsables de la vie étudiante, éducateurs spécialisés, entraîneurs,  enseignants, mais on pourrait tout aussi bien les nommer les semeurs de passion.

Nathalie Dickie ne compte plus les heures investies en parascolaire pour transmettre sa passion pour les activités culturelles aux élèves.

Au cours de l’année scolaire, ils sont nombreux à se laisser tenter par ses activités enrichissantes et diversifiées. Léa (nom fictif), chanteuse timide et talentueuse, se laissera convaincre de participer à Secondaire en spectacle et se qualifiera pour le Rendez-vous panquébécois. À la cafétéria de l’école, Maxime prendra goût à  la cuisine grâce aux ateliers culinaires Jeunes Chefs. Au local de musique, Alexandre grattera une guitare pour la première fois. C’est à la salle d’entraînement, maintenant accessible à tous sur l’heure du dîner, que Gabriel canalisera son énergie. Au même moment, Catherine rédigera son premier article à paraître dans le journal étudiant. Toutes ces scènes sont devenues possibles grâce à l’implication et au travail rigoureux de Nathalie Dickie.

Heureusement, l’entourage de Nathalie est conscient du travail remarquable que celle-ci accomplit et a su, au fil des années, la remercier à sa juste valeur. Tout récemment, la Commission scolaire René-Lévesque l’a d’ailleurs sélectionnée pour lui remettre un prix dans le cadre de la Soirée des Prix ExcElan loisir et sport. Cette reconnaissance est appréciée, bien sûr, mais ce n’est rien comparé aux progrès réalisés par les élèves qu’elle accompagne.

Puis, tranquillement, de jour en jour, Nathalie voit des dizaines de Léa, Maxime, Alexandre, Catherine et Gabriel quitter l’établissement scolaire, un diplôme d’études secondaires en poche. Il est fort probable qu’elle ne les reverra jamais. Il n’en demeure pas moins qu’un jour, une intervenante a semé une graine dans l’esprit de ces jeunes, et de cette graine est née une passion qui contribuera à faire les adultes qu’ils deviendront.

Nous connaissons tous un intervenant qui, à un moment ou un autre, a été significatif pour nous. Pourquoi ne pas en profiter pour le remercier après avoir lu cet article?