• dimanche 08 décembre 2019 21 h 03

  • Météo

    -4°C

  • Marées

Blogue citoyen

Société
27 janvier 2014 14 h 09

Qu’est-ce qu’on attend tant?

Assise dans une salle d’attente, les yeux plongés dans le vide qu’il y a entre moi et l’horloge, j’attends. J’attends mon tour. On m’a toujours dit : « Ton tour viendra », alors j’attends mon tour. Je suis patiente. Chaque minute qui passe me laisse croire que quand ce sera mon tour, ce sera quelque chose de grandiose. Plus c’est long, plus c’est bon. Vous connaissez le dicton. Alors je m’attends à ce que ce soit vraiment bon parce que ça fait un sacré bout de temps que j’attends.

L’horloge sonne midi.

J’attends toujours. Le vide prend toute la place dans mon estomac maintenant. J’ai faim.

Je regarde autour de moi et je prends conscience que je n’ai plus envie d’attendre, je veux que ce soit maintenant. Et quand j’ai faim, rien ni personne ne peut m’empêcher de quoi que ce soit.

Je me lève, empoigne mon sac et fonce droit devant dans le moment présent.

Sur la route, j’ai tellement hâte d’arriver que j’oublie de profiter du voyage, ce voyage que j’ai attendu aussi. Mon impatience de vivre intensément m’empêche de vivre maintenant. Je relâche les genoux, appuie mon bras sur ma fenêtre ouverte qui laisse entrer l’air frais et bon. Ma mâchoire crispée se transforme en sourire et je chante à tue-tête la chanson plate qui joue à la radio.

J’ai les deux pieds dedans, je suis en plein dans ce que j’ai toujours attendu; je suis vivante et ma vie est trippante. J’ai arrêté d’attendre que les bonnes choses arrivent, les bonnes choses sont là.

Vite fait, je m’empiffre d’une main pendant que de l’autre je biffe la liste des choses que je voulais atteindre.

  • Être riche
  • Trouver l’homme idéal
  • Avoir une bonne job
  • Avoir l’inspiration d’écrire un bobard par semaine
  • Être heureuse
  • Être plus courageuse

Rien de tout ça ne pourrait rendre ma vie meilleure si je ne reconnais ce que j’ai de bon aujourd’hui. Nouvelle liste.

  • Des bons amis partout au Québec et même plus loin
  • Une famille que j’aime et qui m’aime
  • La santé
  • Des dettes, juste un peu
  • Une auto qui me permet d’aller et venir sans attendre…

Les doigts salis par la moutarde de mon sandwich, je dresse ainsi la liste des choses que j’ai que j’aime et que je fais. Au bas de la liste, j’écris ceci sans trop y penser : pourquoi remettre à plus tard ce qu’on peut faire aujourd’hui?

Cette journée-là, j’ai réglé une bonne partie de mes dettes, j’ai décroché un contrat en or, j’ai écrit ce bobard, et un autre aussi, j’ai pris un café avec une bonne amie et plus tard un verre de vin avec une autre, et j’ai fermé mon compte sur le site de rencontre. Non pas que j’ai trouvé l’homme de ma vie, j’ai plutôt trouvé que j’étais d’assez bonne compagnie et que c’est bien ainsi.