• samedi 14 décembre 2019 07 h 47

  • Météo

    -3°C

  • Marées

Blogue citoyen

3 mars 2016 17 h 38

UN TRANSPORT DE PLUS

Partager

Notre nouveau ministre régional doit actuellement se creuser la tête à savoir comment il peut se rendre en Gaspésie de mettant en valeur l’offre actuelle de transport collectif.

Une réplique célèbre du Che guide ma pensée: « Soyons réalistes, exigeons l’impossible ».

Je joins donc ma voix au concert de celles qui s’expriment au sujet des moyens de transport à privilégier en Gaspésie. Mettons de l’avant le monorail suspendu pour faire le tour de la Gaspésie et damons le pion à Montréal et Québec.

La Gaspésie étant réputée pour en faire le tour, tels que le promeuvent de nombreux guides touristiques réputés mondialement. Considérant qu’autant l’autobus, le train, l’avion ou le bateau ne semblent intégrer pleinement cette réalité, le monorail désire intégrer l’ensemble de la Gaspésie dans son futur réseau. Utilisons la puissance électrique des éoliennes dont le réseau de transport électriques peine à sortir l’énergie de la région. Intégrons une ligne électrique à cette structure si possible. Et exploitons finalement le moteur-roue!

Je consens que ce projet soit coûteux et long à mettre en place. Quoi de mieux alors que de commencer le parcours avec un réseau de T-bar qui ferait tout le tour de la Gaspésie.

Les bars sont à l’honneur en Gaspésie.
Les bars rayés ont un magnétisme auprès de pêcheurs de partout.
Les bars de microbrasseries foisonnent sur le territoire pour abreuver et rassembler les gens.

Un record Guinness à coup sûr pour ce réseau de T-bar. La promotion du tourisme hivernal. De l’activité physique à descendre les pentes. Une icône du bon vieux temps. Qui n’est pas conscient de la difficulté de tenir jusqu’au haut de la pente en raison de l’inconfort. Réinventons le T-bar, un transporteur de première classe. Imaginer l’ingéniosité gaspésienne qui révolutionnerait le T-bar. Longue vie au T-bar!