• mardi 10 décembre 2019 03 h 33

  • Météo

    7°C

  • Marées

Actualités

14 mai 2014 9 h 11

15 000 personnes attendues au 11e FMBM

Partager

GASPÉ – Pas moins de 200 artistes et artisans et 15 000 personnes sont attendus à la 11e édition du Festival musique du bout du monde (FMBM), du 7 au 10 août à Gaspé, alors que Normand Brathwaite agira à nouveau comme porte-parole de l'événement pour une deuxième année consécutive, une première pour l'événement.

Avec la notoriété acquise au fil des ans, l’organisation du festival constate qu’il est plus facile de convaincre les artistes de participer à la fête : « Ça fait déjà quelques années que tous les artistes veulent venir jouer au bout du monde. Tous les artistes ont le goût de vivre cette expérience-là. Effectivement, on reçoit énormément de demandes », indique le président du FMBM, Frédérick Sainte-Croix.

Un grand défi

Organiser une édition créative à la suite du 10e anniversaire où l’organisation avait mis le paquet relève du défi, mais M. Sainte-Croix estime livrer la marchandise. « Le défi est là. Il faut y faire face. Même si on avait un défi budgétaire, on a réussi à investir de façon très substantielle dans la programmation et aller chercher des artistes de qualité qui vont permettre d’attirer le festivalier », dit-il.

Il cite spontanément le gaspésien Patrice Michaud, Louis-Jean Cormier, Normand Brathwaite et Mélissa Lavergne, les Hay Babies, Florant Vollant. « Je pense qu’on a réuni tous les éléments pour connaître un grand succès cette année », souligne M. Sainte-Croix.

Une dizaine de plateaux de diffusion et codiffusion seront offerts au public. La participation de plusieurs bars est aussi acquise au festival. La programmation de ces lieux sera dévoilée au mois de juin.

Contrairement à l’an dernier, Normand Brathwaite ne pouvait être présent au lancement officiel de la 11e édition. Deviendra-t-il le porte-parole pour une longue période? « On a le goût de le garder dans la famille tant et aussi longtemps qu’il aura le goût d’être là. C’est un superbe ambassadeur. Est-ce qu’il sera le porte-parole officiel? Il faudra regarder ça avec lui. Je ne peux pas prédire l’avenir », analyse M. Sainte-Croix.

Le budget sera de 700 000 $ cette année pour organiser la grande fête, une diminution de 100 000 $ par rapport à l’édition du 10e anniversaire qui avait réussi à atteindre l’équilibre budgétaire.

Selon l’organisation, 40 % des visiteurs viennent de l’extérieur de la région et le festival estime les retombées économiques à 3 M$.

Étiquettes :