• lundi 16 décembre 2019 07 h 24

  • Météo

    -9°C

  • Marées

Actualités

21 juillet 2014 14 h 45

Agriculture : le retard du printemps en voie d’être comblé

Partager

NEW RICHMOND – Le beau temps des dernières semaines a permis aux agriculteurs de compenser en grande partie les retards causés par un printemps froid et humide.

 

« Le temps froid du printemps a retardé beaucoup les semences et les travaux aux champs, sauf qu’après, ça s’est rattrapé parce que la nature a été clémente et il a fait chaud et beau », explique le président de l’Union des producteurs agricoles (UPA) de la Gaspésie, Christian Côté.

La majorité des producteurs ont procédé à leur première coupe de foin.

« La quantité est peut-être un peu moins là que la normale, probablement dû au printemps frais », ajoute le directeur général de l’UPA, Marc Tétrault.

Dans la MRC du Rocher-Percé, c’est un peu plus difficile, en raison de la brume matinale.

La pluie du début du mois sera bénéfique pour la deuxième coupe. « L’an passé, il y avait eu une sécheresse et cela avait fait baisser beaucoup les volumes de la deuxième coupe », souligne M. Côté.

La forte chaleur des dernières semaines a eu des impacts : « C’est ce qu’on a remarqué. Est-ce que ça va se poursuivre pour récupérer le temps qu’on a manqué au printemps? Tout le défi est là. Mais il n’y a rien de dramatique. Les producteurs semblent relativement contents », précise M. Tétrault.

Fraises

Les fraises gaspésiennes ont commencé à faire leur apparition au début juillet dans les marchés d’alimentation.

« Avec le printemps frais, ça a eu tendance à démarrer tranquillement. La chaleur est arrivée et cela a donné un regain. La quantité semble bonne et intéressante. Si le beau temps se poursuit et qu’on ne manque pas d’eau, on pourrait avoir une bonne production de fraises », indique M. Tétrault.

Quant aux impacts de la tempête Arthur, ils se sont faits surtout sentir en forêt alors que les arbres ont subi les assauts de la nature. Au niveau des cultures, aucun bris majeur n’a été rapporté.