• jeudi 12 décembre 2019 00 h 24

  • Météo

    -14°C

  • Marées

Actualités

20 novembre 2013 23 h 52

Augmentation de la culture de marijuana

NEW RICHMOND-  La Sûreté du Québec note une augmentation de 15 % des plants de marijuana saisis au Bas-St-Laurent-Gaspésie dans la dernière année.

Il y a eu 5 921 plants de marijuana saisis comparativement à 5 152 plants l’an dernier. Au total, 13 personnes ont été arrêtées relativement à cette culture, soit le même nombre que l’an dernier.

 

Ces chiffres font opposition à ceux de la province. Le Québec enregistre une baisse de 18 % dans le nombre de plants saisis pour la même période.

 

« Ce n’est pas qu’on cultive plus de marijuana qu’avant dans le district, mais il y a plus de dénonciations », opine Claude Doiron, porte-parole de la SQ dans le Bas-St-Laurent-Gaspésie.

 

M. Doiron signale aussi que le début des jours froids ne coïncide pas avec la fin des cultures. « Il y a davantage de dossiers de cultures intérieures soutient le policier. Elles sont moins visibles, poursuit-il, mais il est possible de les débusquer notamment avec l’aide d’Hydro-Québec qui peut identifier lorsqu’une résidence a une consommation inhabituelle pour alimenter les lampes et les pompes. »

 

Attention aux locataires étrangers

Claude Doiron fait finalement remarquer qu’il faut être prudent lorsqu’on loue sa maison ou son chalet à des étrangers.  « La culture de cannabis dans des résidences cause des dommages permanents qui affectent grandement la valeur de la propriété », dit le policier qui rappelle que les assureurs ne remboursent pas les dommages causés par la culture de marijuana.